« Quand Charles Darwin s’embarque sur le HMS Beagle, le 27 décembre 1831, le naturaliste en herbe n’a pas encore 23 ans, et aucune idée ne l’attend lors de ce périple long de cinq années sur les mers du globe. » Une grande épopée humaine autour du monde en compagnie de Darwin, scientifique célèbre pour sa théorie sur l’évolution des espèces !

Cette nouvelle saison de la série « Mermaid Project » est une réussite ! De la science-fiction intelligente qui, sous ses aspects de thriller post-apocalyptique, aborde des thèmes d’actualité, tels que les conséquences des activités humaines sur l’environnement et les espèces animales.

9782205073904_1_75Avec ce nouveau tome, la série de science-fiction de Léo, Corine Jamar et Fred Simon prend de l’ampleur et s’accélère.

L’histoire se situe dans un futur qu’on peut qualifier de post-apocalyptique, après une grande « troisième guerre » . Cette guerre, au delà des dégâts matériels et climatiques, a eu de nombreuses conséquences : le racisme est omniprésent, mais inversé : les noirs sont majoritaires et ont accès aux postes à responsabilités et à de grandes carrières, alors que les blancs sont une minorité à la mauvaise réputation.

MermaidDans le tome 1, nous avions laissé Romane Pennac, dans une intrigue floue et inquiétante : Dans un Paris post-apocalyptique, il y était question d’une firme américaine de production de méthane (nouvelle source énergétique internationale) qui joue avec la génétique, et d’un dauphin doué de la parole, appelé Delph.

Romane et son nouveau chef (un agent de l’ONU) s’apprêtent à « faire un tour » à l’usine d’Algapower qui cache beaucoup de choses. Un entrainement intensif, en apnée, avec Delph s’organise… pour une entrée discrète dans les locaux de l’entreprise. Seule la canalisation d’eau usée de l’usine permet d’entrer sans déclencher les alarmes et de tromper la vigilance des nombreux gardiens…