Little Katherine Johnson

Little Katherine JohnsonDans les années 1930 en Amérique, la petite Katherine Johnson, âgée d’une dizaine d’années, rêve de voyages sur la lune. Un rêve inaccessible quand on est issu du milieu modeste de la communauté afro-américaine. Mais dans la tête de la jeune fille, rien n’est impossible, tout est mathématique.

Elle parcourt son petit monde enfantin avec des chiffres plein la tête. Pour elle, le monde s’explique avec des formules, des nombres et des calculs. Sa logique cartésienne lui permet de trouver des réponses à toutes les questions qu’elle se pose. Chaque évènement est analysé sous le prisme d’opérations mathématiques et elle appréhende donc son univers avec une sérénité et une maturité que beaucoup lui envie.

Little Katherine JohnsonAprès « Le Petit Mozart », « Le Petit Léonard de Vinci » et « Little Agatha Christie », William Augel poursuit brillamment la collection des « Petits Génies » avec « Little Katherine Johnson ». L’album est réalisé sous la forme de petites histoires d’une page ou deux. On découvre une enfant espiègle et curieuse, avec une soif insatiable de connaître la mécanique du monde qui l’entoure.

Traité avec humour, William Augel n’oublie pas de nous rappeler régulièrement le contexte social et familial de la jeunesse de Katherine Johnson. Avec son trait délicat et sa patine sépia, on sent tout l’amour et le respect que l’auteur a pour cette petite fille qui est devenue par la suite une des plus grandes scientifiques de son temps. Des sentiments qu’il arrive très facilement à nous partager.

C’est doux, c’est tendre et c’est très très drôle.

Finissons alors par une petite tautologie : lire une bande dessinée procure du plaisir. « Little Katherine Johnson » est une bande dessinée. Lire « Little Katherine Johnson » procure du plaisir. Logique !

Little Katherine Johnson



En bref

Collection « Les petits génies », tome 4
Auteur : William Augel
Editeur : La boite à bulles


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
TOBIO

TOBIO

Et oui je bulle. Sur mon canapé, dans ma cuisine, dans ma chambre, dans le bus, debout, assis, couché. Je bulle tout le temps et j'adore ça !
TOBIO

Derniers articles parTOBIO (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *