Dans un futur pas très éloigné, une mystérieuse épidémie a détruit toutes les plantes et végétaux sur Terre. Il est devenu impossible de cultiver des fruits ou des légumes, mais pas de panique : la multinationale Synthésia fournit tous les aliments synthétiques nécessaires à l’alimentation du peuple ! Un one-shot de science-fiction écologique qui fait réfléchir, à mettre entre toutes les mains !

Après « Les Brigades du Temps » et « #NouveauContact », Bruno Duhamel est de retour, avec Isabelle Sivan au scénario. A eux deux, ils livrent une tranche de vie touchante, celle d’un vieil agriculteur français, qui a passé toute sa vie dans son village de campagne, mais qui rêve de voyage. Envie de partir en voyage avec Abel ?

Revenir après la guerre. Conserver ses cicatrices sans que celles-ci n’émergent devant les autres. Faire face aux regards. Et être prêt à se battre à nouveau contre un nouvel ennemi : la rumeur ! Avec ce one-shot, Philippe Pelaez et Victor L. Pinel relèvent le défi de ne pas tomber dans le creuset du fatalisme, et livrent un récit juste et touchant.

Dans un futur plus ou moins proche, les glaces ont fondu et la Terre est entièrement recouverte d’eau. A bord d’une étrange embarcation, un père et son fils dérivent sur la mer vers un but inconnu. Une fable poétique et onirique, un récit post-apocalyptique intimiste imaginé par Fabien Grolleau et dessiné par Thomas Brochard-Castex.

C’est le grand retour de Laurent Lefeuvre et de Fox-Boy le super-héros rennais ! Si on prend toujours autant de plaisir à arpenter à ses cotés les rues et les toits de Rennes, on le suivra aussi dans des décors plus lointains : l’île de la Réunion, ou encore les Côtes d’Armor ! Le comics de super-héros à la française a désormais un nom : Fox-Boy !

Monsieur Jules est proxénète. Il s’occupe de deux femmes, et quand il en découvre une troisième chez lui, il va devoir s’en occuper.

Mais voilà, ce Jules là, il a un cœur. Il va donc essayer d’aider, d’aider et d’aider encore, ces dames qui deviendront plus que sa vie.

Les éditions « Rue de l’échiquier » nous proposent pour la première fois une adaptation en français d’un auteur de BD corréen très réputé dans son pays : Choi Kyu-sok. Une immersion dans le monde du travail en Corée, en pleine crise financière et économique. et surtout le portrait d’un militant idéaliste et charismatique, prêt à tout pour protéger les travailleurs contres les multionationales.