Le nom de Danger Girl vous dit quelque chose ? Pas étonnant ! C’était une série de comics devenue culte à la fin les années 90, pilotée par Andy Hartnell et J. Scott Campbell.

La recette ? Des histoires qui vont très vite, avec des courses-poursuites, des cascades, des gunfight, des grands méchants… et bien sûr des jolies filles !

Une ambiance voulue très proche d’un film d’action américain, avec de nombreux clins d’oeil à James Bond ou à « Drôle de Dames » :

Au service d’une agence secrète d’espionnage, les trois héroïnes mènent des missions périlleuses, toujours avec élégance et humour, pilotées à distance par leur mentor Deuce.

 

« Lever la tête de son guidon et, avec un peu de chance, se perdre dans de jolis endroits. »

Lorsque Monsieur Iou décidé de faire le tour de Belgique à vélo, ce n’est pas par défi sportif, mais pour prendre le temps de découvrir un peu mieux son pays… et profiter des festivités de chaque région !

« Soudainement renvoyé de son emploi, Butt, trentenaire, réexamine une à une toutes ses habitudes.

Jusqu’à se confronter à cette idée vertigineuse : et si travailler, après tout, cessait d’être l’horizon de nos vies ? »

Vaste question, abordée ici avec beaucoup d’humour par le chinois Justin Wong. Dans la ville de Hong-Kong, son héros, qui se retrouve du jour au lendemain dans une situation de « non-activité », s’interroge sur la nécessité d’être productif, sur la façon d’occuper son temps et surtout comment réapprendre à profiter de la vie.

motorGirlVétéran de la guerre en Irak, Samantha est revenue à la vie civile avec plusieurs blessures physiques… mais surtout psychologiques. Elle vit retirée du monde et travaille dans une casse automobile en plein désert. Mais elle n’est pas seule  : elle passe ses journée à discuter avec Mike, son ami imaginaire, un gorille au caractère bien trempé.

Une nuit, elle se réveille en sursaut, alertée par un bruit au dehors. Elle découvre alors qu’un OVNI vient de se crasher dans sa casse auto….

2259_couvC’est le grand retour des Spectaculaires !

Si vous avez loupé leur première aventure, dont nous parlions dans cet article, voici un petit récapitulatif : dans le Paris des Lumières, les Spectaculaires sont quatre personnages issus du milieu du spectacle. Ils ont été recrutés pour des missions très spéciales par Proper Pipolet, un inventeur un peu fou un peu amnésique, qui leur a aussi fourni leur matériel high tech.

9782914880275_1_75Quand l’inspecteur de police Arsènio Mac Doherty prend l’avion pour aller de l’Alaska au Brésil, un problème technique l’oblige à faire escale pour quelques jours à Nazca, au Pérou. Prenant son mal en patience, il commence à faire un peu de tourisme, et là, il tombe nez à nez avec son ancien équipier, le shérif-adjoint Barny Petroswky ! Un hasard aussi incroyable que les aventures qui les attendent dans ce pays lointain.

Nous voilà donc très vite embarqués dans une enquête policière au Pérou, aux allures de « buddy movie » classique : ces deux héros que tout oppose (le grand très sec un peu bourru et le petit dodu jovial) seront obligés de faire équipe.  Une aventure très « cinématographique » donc, plaisante à suivre et menée tambour battant.

 

Thvck2S3udzwAK8RcISPYpVjnf0FrA0A-couv-1200Si le film de Luc Besson n’a pas que des qualités, il a au moins le mérite d’avoir remis sous les projecteurs un couple de héros mythique de la BD de science-fiction : Valérian et Laureline, les agents spatio-temporels de Galaxity ! Dargaud en a profité pour demander à des auteurs de BD d’imaginer leur propre interprétation de cet univers créé par Christin et Mézières.

Après Manu Larcenet, c’est au tour d’un duo d’auteurs très apprécié chez la Loutre Masquée : tout d’abord le très prolifique Wilfrid Lupano au scénario (à qui l’on doit les désormais classiques  « Un océan d’amour », « Les vieux fourneaux », « Azimut » ou encore « L’homme qui n’aimait pas les armes à feu »), ainsi que Mathieu Lauffray aux dessins, dont le magnifique « Long John Silver » reste dans nos mémoires. Tout cela donnait de quoi se réjouir… et on n’est pas déçu du voyage !

0_les_campbell2« Chez les Campbell, la piraterie, c’est une histoire de famille !

Véritable légende de la flibusterie, Campbell s’est retiré des affaires après le meurtre de sa femme pour élever ses filles en paix, loin des souvenirs douloureux.

Mais le passé ne meurt jamais… »

Quel plaisir de découvrir cette série créée par Munuera ! Nous vous avions déjà parlé de cet auteur pour ses albums de Spirou, et plus récemment pour son spin-off sur le grand méchant Zorglub.

1ey5NOhJw2FyDJS2ZFZczJ89Zozv1fDs-couv-1200Et si Jolly Jumper cessait brusquement de parler ? Et si Lucky Luke était un peu dépassé par les événements ? Et si les Dalton confondaient les couleurs ? On dirait alors qu’ils seraient… ? qu’ils seraient… ? Bravo, vous l’avez ! 😉

Après le très sombre « L’homme qui tua Lucky Luke » de Matthieu Bonhomme, c’est au tour de Guillaume Bouzard de donner sa version des aventures du cow-boy solitaire.

Il opte pour une adaptation humoristique et absurde du héros, une idée plutôt surprenante au premier abord mais qui s’avère vite payante !

1969_couv« Mars 1933 : New York tremble devant King Kong, mais c’est un autre singe qui va sauver la ville ! »

Ancien pilote aérien, Harry Faulkner peine à trouver un emploi… surtout un emploi qui lui permette de voler à nouveau !

Mais quand des terroristes détournent un zeppelin, et qu’en plus sa petite amie se trouve à bord, il n’hésite pas à reprendre les airs !