Une histoire subtile et fantaisiste mais aussi profonde, toujours plein de surprises et de belles inventions, créée par Hubert et dessinée par Zanzim. Prenant place dans l’univers des peintres du XIXe siècle, On y aborde aussi bien les sujets des relations de couple, que la relation de l’artiste à ses oeuvres !

couv_sOn l’attendait… Enfin le voilà ! Le second tome des aventures de Fox-Boy, le super héros breton, qui n’a rien à envier à ses confrères américains ! La Loutre Masquée vous avait déjà parlé du premier tome, mais aussi des autres créations de cet auteur sympathique et passionné qu’est Laurent Lefeuvre.

C’est avec un grand plaisir qu’on retrouve ici Pol Salsedo, l’adolescent qui devient à la nuit tombée le « Garçon Renard » aux pouvoirs surnaturels. Il a grandi depuis le tome précédent, est maintenant un jeune adulte, et évolue dans une France « post-Charlie » que l’on connait bien.

Couv_254551« Toutes les bonnes choses ont une fin… même la Guerre !

La Première Guerre mondiale vide une île bretonne de ses hommes.

Il ne reste plus que les enfants, les vieux, les femmes et… Maël.

Malgré ses envies de défendre la patrie, il n’est pas mobilisé, car il a un pied-bot. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l’île. A sa façon, il participe à l’effort de guerre en distribuant le courrier aux habitants, des femmes essentiellement.

Celui que toutes ignoraient découvre ainsi tous leurs secrets ! »

album-cover-large-23803La maison d’édition Sixto, vous connaissez ? Nous, on connaît déjà un peu : la Loutre Masquée avait rencontré il y a quelques années Olivier Keraval, qui y avait publié « Danse macabre » , un polar se déroulant dans la ville de Rennes. Il y avait aussi eu « Saint-Mal » qui se déroule à Saint-Malo, ou encore « L’ange noir » et « Les voleurs de cerveau » , dont le décor est la ville de Nantes.

Cette fois, c’est une virée nocturne dans les rues de Brest qu’on vous propose. Cela vous dit ?

Il s’agit là d’un OVNI bédéesque, qui est un hommage à Mac Orlan, écrivain de romans d’aventures, dont notamment « Le Quai des Brumes » .

Je vous rassure tout de suite, si la BD est truffée de références à cet auteur, il n’est pas nécessaire d’être connaisseur pour l’apprécier !

L’histoire raconte l’arrivée à Brest de Marin, un jeune parisien qui écrit une thèse sur Mac Orlan. Il a rendez-vous avec un libraire, qui l’a invité à venir découvrir une œuvre inconnue de cet auteur en sa possession.