« 9782205077063-couvQuand Charles Darwin s’embarque sur le HMS Beagle, le 27 décembre 1831, le naturaliste en herbe n’a pas encore 23 ans, et aucune idée ne l’attend lors de ce périple long de cinq années sur les mers du globe. »

Après « Sur les ailes du monde, Audubon », dans lequel on suivait à travers l’Amérique du XIXe siècle J.J. Audubon, peintre passionné des animaux, les auteurs Fabien Grolleau et Jérémie Royer sont de retour avec cette épopée autour de Darwin, scientifique célèbre pour sa théorie sur l’évolution des espèces.

mikaelDans la forêt noire, Mikaël est un garde-forestier qui veille au grain, parle aux animaux et déteste les braconniers. Mais depuis quelque temps, il fait régulièrement un rêve étrange, avec un manoir et une jeune fille qui l’appelle. Il se réveille toujours trop tôt… avec de nombreuses questions sans réponse en tête.

Un jour, alors qu’il patrouille dans les bois, il assiste impuissant à la mort de Louis le grand cerf de la forêt, tué par un braconnier. Abattu par ce triste événement, il décide de partir au-delà de la « limite » de la forêt, d’aller explorer les profondeurs de ces bois qui semblent lui cacher bien des choses… Peut-être y trouvera-t-il les réponses à ses questions ?

audubon-couvC’est une aventure peu commune que nous racontent ici Fabien Grolleau et Jérémie Royer. Peu commune, car c’est celle d’un homme, peintre passionné des animaux, qui a décidé au XIXe siècle de parcourir les Etats-Unis pour peindre et répertorier tous les oiseaux d’Amérique. Et c’est une histoire vraie.

Ce récit de J.J. Audubon, très connu aux Etats-Unis mais beaucoup moins en France, est donc aussi un grand voyage, un western qui nous fait traverser les grand espaces sauvages, du Kentucky au Missouri en passant la Nouvelle Orléans, magnifiquement dessinés.

Noyant son chagrin d’amour dans l’alcool, Stéphane déambule ivre mort dans les rues de Nantes. C’est là qu’il rencontre Jacques, un vieux loup de mer atteint d’un cancer, qui lui propose de rejoindre son équipe secrète de vieux marins pour dérober le Maillé-Brézé, un navire transformé en musée…