Attention, attention ! Vous allez assister à un grand moment journalistique et loutristique ! Lors du festival Quai des Bulles à Saint Malo, nous avons eu l’honneur de réaliser une interview de Julien/CDM, le dessinateur de « Cosmik Roger » !

Parue dans Fluide Glacial, cette parodie de science-fiction vaut le détour intergalactique : la Terre est surpeuplée et polluée, et le gouvernement charge Cosmik Roger de sillonner l’espace à la recherche d’une nouvelle planète à coloniser. Sauf qu’il est alcoolique, loser, minable… mais hyper drôle ! Situations absurdes, créatures improbables, voyages dans le temps rocambolesques, bistrot galactique… On est fans !

Julien/CDM nous raconte ici sa passion pour la science-fiction et les séries Z, mais aussi pour le rock’n roll et plein d’autres choses !

Couv_311643« Dans un monde fantastique où les divinités marchent aux côtés des hommes, Nura, une jeune prêtresse, tente de sauver le dieu Belsem d’une disparition certaine. Ensemble, ils partent à la rencontre du jeune souverain de Luchénia afin de trouver de l’aide.

Cependant, Nura s’aperçoit bien vite que ses intentions sont beaucoup plus obscures qu’elles le laissent paraître… »

Voilà une BD surprenante ! Entre manga et BD européenne, elle nous transporte dans un univers médiéval, zen et coloré, où l’on croise des dieux aussi bien que des humains.

album-cover-large-35542« Tout quitter pour retrouver goût à la vie. »

« Lily apprend qu’elle est enceinte. Pile au moment où son compagnon lui annonce son départ en tournée avec son groupe et lui demande de Balthazar, son neveu, qui arrive du Canada.

Lily tente d’apprivoiser le gamin qu’elle n’a jamais vu et qui traîne avec lui la tristesse de la séparation de ses parents. »

Voici une belle surprise ! Sous ses apparences assez classiques, la couverture cache une histoire très touchante, avec des personnages un peu déboussolés qui cherchent leur chemin.

Couv_288727Paris, XXe siècle. Le jeune Stanislas est interpelé dans la rue par une vieille dame. Elle lui marmonne un étrange poème et lui donne une bague, avant de mourir dans ses bras.

Stanislas trouve sur elle une étrange photo semblant dater du siècle dernier. Sur cette photo, il est troublé par la beauté envoûtante d’une jeune fille…

Avec sa petite amie Bertille, il entreprend de mener l’enquête pour en savoir plus sur cette photo. Tous deux ne savent pas encore que tout cela les mènera dans un étrange voyage, loin de Paris… et loin de leur époque !

9782205077247_1_75Dans la série « Mermaid Project », la policière Romane Pennac et son coéquipier Brahim El Malik avaient déjoué un projet de manipulation génétique mené à des fins destructrices.

Ce thriller fantastique prenait place dans un futur post-apocalyptique pas si lointain, dans lequel les échelles sociales et écologiques sont inversées : les noirs sont majoritaires et accèdent aux postes importants au détriment des blancs, les pays les plus pauvres sont devenus de grandes puissances, et Paris n’est plus qu’un champ de ruines.

Les voici de retour pour une nouvelle saison : « Mutations » !

Après les événements de « Mermaid Project », l’ONU a préféré enterrer l’affaire et les deux héros sont de retour à Paris. Ils travaillent à présent en tant que détectives privés sur des affaires bien moins intéressantes. Jusqu’au jour où l’ONU refait appel à eux, pour élucider une nouvelle affaire.

2259_couvC’est le grand retour des Spectaculaires !

Si vous avez loupé leur première aventure, dont nous parlions dans cet article, voici un petit récapitulatif : dans le Paris des Lumières, les Spectaculaires sont quatre personnages issus du milieu du spectacle. Ils ont été recrutés pour des missions très spéciales par Proper Pipolet, un inventeur un peu fou un peu amnésique, qui leur a aussi fourni leur matériel high tech.

Couv_288281De prime abord, on pourrait croire qu’on a déjà fait le tour du thème des voyages dans le temps en BD. On pense par exemple à Valérian, aux Brigades du temps, ou encore à The infinite loop… mais non ! Giorgio Albertini et Gregory Panaccione nous prouvent le contraire, et dépoussièrent le sujet avec de nouvelles idées brillantes !

Pour commencer, il est devenu fréquent de voyager dans le temps pour ses vacances. A l’aéroport, on peut donc choisir sa destination mais aussi l’époque d’arrivée pour sa lune de miel ou pour se dépayser. La BD est d’ailleurs truffée de publicités d’agences de voyages, qui nous invitent à aller faire du ski aux côtés des mammouths, ou encore d’aller participer à un safari… chez les dinosaures !

Couv_280509« Ancien officier de l’armée révolutionnaire, condamné à la prison à vie pour sa participation, au coté de Toussaint Louverture, à la lutte pour l’indépendance de Saint-Domingue, Honoré Dimanche se voit proposer un marché par un intrigant et puissant personnage. Ce dernier offre de lui rendre sa liberté en échange d’une mission à haut risque.

Mais pour l’accomplir, Honoré doit d’abord réintégrer l’armée française au rang de simple soldat… »

Dans cette armée, ce soldat infiltré fera la rencontre de Félicien, un jeune blanc-bec un peu foufou, avec qui il fera malgré lui équipe.

Voilà une bonne suprise ! Fred Salsedo, dont les mines patibulaires mais très drôles des pirates de « Ratafia » sont restées dans nos mémoires, et Régis Hautière, à qui l’on doit « La Guerre des Lulus » ou plus récemment les aventures des « Spectaculaires » , nous livrent une nouvelle série très prometteuse !

le_cabaret_des_ombresAu début du 20e siècle à Paris, la troupe du Cabaret des Ombres donne tous les soirs une représentation spectaculaire : une équipe composée de l’homme le plus fort du monde, un lycanthrope (mi-homme, mi-animal), un homme volant…

Mais le public ne se passionne plus pour ce spectacle et ces trucages bon marché, surtout depuis l’arrivée d’une invention prometteuse : le cinématographe…

Jusqu’au jour où Proper Pipolet, inventeur amnésique et un peu foufou, leur propose une mission : récupérer une invention qu’on lui a volée… et sauver le monde !

Sauf qu’il n’a pas bien compris que leur spectacle se résumé à des illusions et des trucages… mais, en grand besoin d’argent, il vont accepter !