Nous avons testé pour vous : le court-métrage en VR sur Cosmik Roger, le loser galactique ! Casque de réalité virtuelle sur la tête, fauteuil dynamique, sensations fortes… Une expérience immersive vraiment bluffante !

Quand la Terre est surpeuplée et polluée, le gouvernement charge Cosmik Roger de sillonner l’espace à la recherche d’une nouvelle planète à coloniser. Sauf qu’il est alcoolique, loser, minable… mais hyper drôle ! Situations absurdes, créatures improbables, voyages dans le temps rocambolesques, bistrot galactique… On est fans !

terraincognitacouv01Il y a quelques semaines, la Loutre Masquée s’est rendue au festival « Des Fées en Bulles » de Janzé (près de Rennes). Un festival très chouette qui nous a, entre autres, permis de rencontrer Chami, le sympathique dessinateur de la série « Terra Incognita ». Une belle découverte, dont voici un aperçu… garanti sans spoil ! 😉

Cette série de science-fiction débute dans un futur assez proche, dans lequel la civilisation humaine est à l’agonie et vit ses dernières heures. Vingt-huit personnes se réveillent dans un lieu étrange, hors du temps. Des entités indéfinies leur révèlent qu’elles ont été sélectionnées car elles sont les représentantes des différentes civilisations humaines. Et une mission leur est confiée : retourner vivre sur la Terre… 30 000 ans dans le futur !

C’est une planète vierge qui s’offre à eux, une planète où la nature a repris ses droits et où ils pourront tenter de reconstruire une nouvelle civilisation… Mais que vont-ils y trouver ?

Thvck2S3udzwAK8RcISPYpVjnf0FrA0A-couv-1200Si le film de Luc Besson n’a pas que des qualités, il a au moins le mérite d’avoir remis sous les projecteurs un couple de héros mythique de la BD de science-fiction : Valérian et Laureline, les agents spatio-temporels de Galaxity ! Dargaud en a profité pour demander à des auteurs de BD d’imaginer leur propre interprétation de cet univers créé par Christin et Mézières.

Après Manu Larcenet, c’est au tour d’un duo d’auteurs très apprécié chez la Loutre Masquée : tout d’abord le très prolifique Wilfrid Lupano au scénario (à qui l’on doit les désormais classiques  « Un océan d’amour », « Les vieux fourneaux », « Azimut » ou encore « L’homme qui n’aimait pas les armes à feu »), ainsi que Mathieu Lauffray aux dessins, dont le magnifique « Long John Silver » reste dans nos mémoires. Tout cela donnait de quoi se réjouir… et on n’est pas déçu du voyage !

album-cover-large-30122«Rapport du commandant Sylan Kassidy. 12 juillet 2082, le 374ème jour de la mission Orus.

Le sergent Sparkey et le soldat Silverstone, partis en reconnaissance, sont portés disparus. Ils ont été victimes d’attaques successives et d’une défaillance du matériel, qui ne leur a pas permis de retrouver le vaisseau.

Nous n’avons aucune indication sur la nature des agresseurs. Seule certitude : ils sont nombreux.

Autre certitude : cette planète, malgré son atmosphère idéale et la présence d’eau, est clairement hostile.»

Parler de « Parallèle » sans spoiler… Mission impossible ?

14721726_10211223432168453_9081917806783953164_n« Infinity 8 », c’est LA série événement du moment !

Créée à plusieurs mains par des auteurs tels que Lewis Trondheim, Olivier Vatine, Boulet, Zep et beaucoup d’autres, cette mini-série est un hommage aux pulps de science-fiction des années 50.

Au programme : des voyages dans l’espace et dans le temps, des héroïnes sexy, des monstres bien gores, des scénarios foufous et un ton très décalé.