Dans « Ce que nous sommes », Zep décrit un futur pas si éloigné du nôtre, dans lequel la technologie a fait de nous des « humains augmentés ». Un magnifique one-shot de science-fiction, glaçant mais pas dénué d’espoir !

couv Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux couvertures…

En voyant la couverture de Tokyo Ghost, je me suis dit « Houla, encore un truc hyperviolent, avec un motard justicier borderline sans pitié qui défonce tous ses ennemis… » Alors oui, cela commence comme ça, en effet… puis l’histoire bifurque très vite vers quelque chose de complètement inattendu, change radicalement de style, de décor.

Ensuite, en y regardant de plus près, j’ai examiné le fond de la couverture :

Cachés derrière le motard vengeur, on voyait aussi des animaux, des enfants, une blonde avec un sabre, des temples asiatiques…

Si si, regardez bien ! 🙂

banner_tokyo_artic