À seulement 6 ans, Lilly Sparrow a appris à vivre dans un monde apocalyptique, peuplé d’aliens, de zombies, d’hommes-crevettes et de machines hyper intelligentes. Et pour se déplacer tout en déjouant les pièges de ces ennemis, il n’y a pas meilleur qu’elle. C’est pour ça que le Professeur Fripe décide de faire appel à elle car on lui a volé quelque chose de précieux : sa fille.

Couv_340430« Le réseau maîtrise l’eau.
Le réseau maîtrise l’homme.»

Voilà une BD difficile à résumer ! Nous sommes dans un monde post-apocalyptique, dont la technologie très avancée mais est le déclin, et où les dinosaures vivent parmi les hommes. Fils de parents éleveurs et anti-militaristes, le jeune berger Jarri traverse le désert pour amener son troupeau de dinosaures au marché des Nomades. Chevauchant son fidèle Stygo, il traverse les grandes plaines sillonnées d’énormes tuyaux, tout en s’assurant que ses bêtes ne manquent de rien. Mais un jour, un camion générateur d’orage anéantit son troupeau. Il décide alors d’aller dans les villes flottantes dans le ciel pour régler ses comptes avec le gouvernement totalitaire en place.

9782344030790_1_75_1Voilà une belle surprise. Six ans après « Niourk », Olivier Vatine adapte à nouveau en BD un roman de Stephan Wul, grand maître de la science-fiction à l’ancienne, qui a influencé toute une génération d’auteurs et de dessinateurs !

Cette fois c’est une histoire en un seul tome qu’il nous propose : celle de Joachim, un scientifique habitant sur Mars, accusé par ses confrères d’étudier des livres illicites en provenance de l’Ancienne Terre.

Rejeté par sa communauté, le jeune homme sera kidnappé pour être emmené sur Terre dans un sombre manoir. Là, il sera chargé par Martha, une femme froide et puissante, d’une mission toute particulière : redonner vie à sa fille, morte quelques années plus tôt lors de fouilles archéologiques.

9782205077247_1_75Dans la série « Mermaid Project », la policière Romane Pennac et son coéquipier Brahim El Malik avaient déjoué un projet de manipulation génétique mené à des fins destructrices.

Ce thriller fantastique prenait place dans un futur post-apocalyptique pas si lointain, dans lequel les échelles sociales et écologiques sont inversées : les noirs sont majoritaires et accèdent aux postes importants au détriment des blancs, les pays les plus pauvres sont devenus de grandes puissances, et Paris n’est plus qu’un champ de ruines.

Les voici de retour pour une nouvelle saison : « Mutations » !

Après les événements de « Mermaid Project », l’ONU a préféré enterrer l’affaire et les deux héros sont de retour à Paris. Ils travaillent à présent en tant que détectives privés sur des affaires bien moins intéressantes. Jusqu’au jour où l’ONU refait appel à eux, pour élucider une nouvelle affaire.

hordeDuContreventT1« C’est un monde de vaste étendue où rien ne tient en place. Un vent féroce y souffle tout le jour et la nuit, entêtant et unique, de l’est vers l’ouest, faiblissant parfois, mais ne cessant jamais. Un monde où même le soleil a du mal à s’arrimer au ciel.

Sur cette terre vivent trois tribus : la plus frivole fait de la voile, la plus grande s’abrite dans des villages enclos, et la plus folle tente fièrement de remonter le vent jusqu’à sa source.

Cette poignée de fous se nomme elle-même « La Horde » et prétend qu’au bout de sa quête, quelque chose comme le bonheur sera donné à tous ! Et ils sont si convaincus de leur rêve que partout où ils passent, des fêtes les accueillent avec ferveur et les encouragent.

Ce monde est le mien.

Je m’appelle Sov Strochnis, et je suis le scribe de la 34e Horde du Contrevent. »

album-cover-large-30122«Rapport du commandant Sylan Kassidy. 12 juillet 2082, le 374ème jour de la mission Orus.

Le sergent Sparkey et le soldat Silverstone, partis en reconnaissance, sont portés disparus. Ils ont été victimes d’attaques successives et d’une défaillance du matériel, qui ne leur a pas permis de retrouver le vaisseau.

Nous n’avons aucune indication sur la nature des agresseurs. Seule certitude : ils sont nombreux.

Autre certitude : cette planète, malgré son atmosphère idéale et la présence d’eau, est clairement hostile.»

Parler de « Parallèle » sans spoiler… Mission impossible ?

couvpgAnnée 2157. Bruno Daix, nageur d’élite pour l’unité militaire U.A.E.M. s’apprête à prendre des vacances bien méritées. Mais son supérieur en décide autrement : il lui transmet un ordre de mission d’urgence. Et pour cause, l’humanité court un grave danger. De façon inexpliquée, l’eau ne gèle plus. Comment expliquer ce phénomène ? Comment la structure moléculaire de l’eau a-t-elle pu se modifier ? Bruno est chargé de l’enquête.

couvTéléphone pour chiens, singe qui joue de la polka, chewing-gum à la patate qu’on peut faire frire pour lui donner un goût de frite… Le professeur Wilson est un inventeur. Mais ce n’est pas pour ça que le paye le colonel Moore. Non, lui, ce qu’il veut, ce sont des armes. Et ça tombe bien : le professeur Wilson a justement développé un virus qui ressuscite les morts ! (« Mais ce n’est pas très intéressant. ») Et c’est de là que part toute l’histoire.

Couv_273924« Le futur lointain. Accablée par les rayons destructeurs d’un soleil mourant, l’Humanité a été contrainte de se réfugier au coeur de vastes cités sous-marines, alors que des scientifiques continuent à envoyer des sondes spatiales en quête d’un nouveau foyer. »

Mais l’Humanité est de nature très fataliste, et, reclus au fond des océans, plus personne ne croit vraiment pouvoir à nouveau un jour fouler le sol terrestre. C’est sans compter sur Stel Caine, une scientifique dont l’optimisme est à toute épreuve.

Malgré son passé douloureux (sa famlle a été massacrée dix ans auparavant par de violents marginaux), elle continue de croire en l’Homme et en l’avenir.

Elle montera une expédition avec son fils Marik pour retrouver la sonde et braver les dangers des abysses.

9782205073904_1_75Avec ce nouveau tome, la série de science-fiction de Léo, Corine Jamar et Fred Simon prend de l’ampleur et s’accélère.

L’histoire se situe dans un futur qu’on peut qualifier de post-apocalyptique, après une grande « troisième guerre » . Cette guerre, au delà des dégâts matériels et climatiques, a eu de nombreuses conséquences : le racisme est omniprésent, mais inversé : les noirs sont majoritaires et ont accès aux postes à responsabilités et à de grandes carrières, alors que les blancs sont une minorité à la mauvaise réputation.