Le château des étoiles

« 1868… Le temps de l’industrie, l’âge du progrès. Des glaciers de l’Antarctique au cœur de l’Afrique, d’intrépides explorateurs repoussent sans cesse les limites de l’inconnu.

A présent, c’est au-delà du bleu du ciel, là où le froid glace le souffle, là où l’air disparait… que le mystère commence. »

Au XIXe siècle, Claire, une scientifique passionnée d’aéronautique, décolle par un temps très orageux à bord de « l’éthernaute », une montgolfière très sophistiquée. Malgré les avertissements de son mari le professeur Archibald et de leur fils Séraphin, elle part dans les nuages à la recherche de l’éther, un gaz encore inconnu dont la découverte permettrait de révolutionner les moyens de locomotions aériens.

Arrivée à plus de 12 000 mètres d’altitude, elle trouve ce qu’elle cherchait… avant de disparaître sans laisser de traces.

Pourtant, quelques années plus tard, une mystérieuse lettre anonyme informe Séraphin et le professeur Archibald que le carnet de bord de Claire a été retrouvé. On les invite à venir le récupérer en Bavière, où un travail très particulier les attendrait…

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. »

Cette surprenante série s’amuse avec l’Histoire et nous propose une théorie pour le moins audacieuse : et si la conquête de l’espace avait commencé au XIXe siècle, à bord de ballons et de dirigeables géants ?

Après « Siegfried » et sa mythologie nordique, Alex Alice nous embarque cette fois dans un univers à la fois historique et futuriste, une sorte de steampunk à la française. Le premier tome se déroule dans l’Allemagne de l’époque, cadre très original pour une BD. Les régions de la Prusse et de la Bavière se livrent une guerre intestine. Le dépaysement est total, on y découvrira des lieux qui ont vraiment existé, tel que le château du « Rocher du Cycne » isolé au milieu de la forêt. On y rencontrera le roi de Bavière ou encore Sissi l’impératrice.

Mais très vite, cet aspect historique laisse place à l’imaginaire et la science-fiction… avec le projet de bâtir un dirigeable capable d’explorer l’espace ! Sans vouloir trop en dévoiler, on peut vous dire cette histoire va vous emmener loin, très loin !

On se laisse très vite embarquer dans cette aventure, qui mélange énormément d’influences : la science-fiction et l’aventure bien sûr, mais aussi le romantisme, la poésie…

Les dessins et la mise en couleurs sont magnifiques, avec des personnages attachants : un vieux scientifique, un roi rêveur et surtout un trio d’enfants curieux et espiègles. Les traits de ces jeunes héros ne sont d’ailleurs pas sans rappeler ceux des dessins animés de notre enfance, à commencer par « Les mystérieuses cités d’or » ou « Tom Sawyer ». On pense aussi à Myasaki, Jules Vernes, et à beaucoup d’autres influences très bien intégrées dans le récit !

Une série à découvrir d’urgence, d’autant plus qu’elle est organisée en diptyques : Les deux premiers tomes forment une histoire entière, et les deux suivants en forment un autre ! Vers l’infini et au-delà !

En bref

Série en cours

4 tomes parus (2 cycles complets)

Scénario et dessins : Alex Alice

Editeur : Rue de Sèvres

The following two tabs change content below.

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *