Qui croit vraiment à la fin du monde ? Mollie, elle, y croit à fond et elle à tout préparé ! Or, il arrive parfois que la fiction rejoigne la réalité… Et si Mollie avait toujours eu raison ? Une histoire de fin du monde traitée de façon positive !

La petite Léa en a assez du réchauffement climatique, elle veut de la neige pour Noël ! Ni une ni deux, son papa doit agir : Super Environman est né ! Mais avant de changer le monde, il faut commencer par se changer soi-même ! Thomas Priou et Bruno Madaule signent là un petit chef d’œuvre d’humour, qui alimente aussi nos interrogations sur l’environnement !

Depuis l’annonce du premier confinement en France, tout est devenu anxiogène… Alors Nicoby a décidé d’en rire, et même d’en faire une BD ! Parler du confinement sur le ton d’un humour « feel-good » et léger, tel est le pari réussi de cette BD. Une bouffée d’air frais qui fait du bien, surtout dans la situation actuelle !

En 2014, Bénédicte décide, en compagnie de son conjoint Jérémie et de leurs enfants Mali et Dia, de passer au zéro déchet. Mais voilà, cela semble plus facile à dire qu’à faire. Il va falloir tout revoir : son organisation, sa consommation, sa vie quoi ! Suivez le parcours de cette famille, dans une BD drôle et instructive !

Dans le village de Roissan-en-Isère, le jeune gendarme Jimmy Girard est affecté à un nouveau poste. Il y fait la connaissance de Vincent et sa fille Lisa. Son destin va s‘en trouver modifié. Ce jeune représentant de la Loi va décider de tout faire pour les protéger… mais contre quoi ? Un thriller habile, par Bastien Vivés et Martin Quenehen !

« C’est beau ces vieilles baraques, ça pousse aux rêves ». Voici ce qu’affirme David, l’homme qui a racheté sa maison d’enfance, la maison de ses parents. II y invite sa sœur et son neveu. Mais dans ces vieilles baraques, les murs conservent la mémoire.

Magasin GénéralCôté fond

Les BD « Magasin Général » sont avant tout une ode à la vie.

Les habitants du village de Notre-Dame-Des-Lacs vivent avec peu de moyens, dans une nature rude et hostile. Les hommes partent travailler l’hiver dans les bois, dans des conditions très dures, pendant que les femmes restent seules avec les enfants, à tout gérer au village.

Qui dit petite communauté dit histoires et ragots 🙂 Les habitants de Notre-Dame-Des-Lacs en sont spécialistes et très friands ! Il se passe toujours quelque chose d’intéressant. Et une bonne bagarre n’est jamais très loin !