Les pionniers : la machine du diable

En 1895 les frères Lumière réalisent la première projection cinématographique au monde. Pour certains c’est une « machine du diable » qui emprisonne les âmes humaines. Pour d’autres c’est une opportunité industrielle à ne pas manquer. L’album raconte le « off » de l’invention du cinéma, l’histoire fascinante de Charles Pathé et Léon Gaumont au début de leur carrière.

Eustis le satyre faisait partie de la cour de Dionysos, le dieu de l’ivresse. Pour avoir courtisé une de ses protégées, Artémis le condamne à descendre sur Terre et à y rester. Fabrizio Dori nous propose ici une odyssée poétique et philosophique, entre le monde réel et celui des dieux, où chacun cherche à trouver et accomplir son destin !

Couv_288727Paris, XXe siècle. Le jeune Stanislas est interpelé dans la rue par une vieille dame. Elle lui marmonne un étrange poème et lui donne une bague, avant de mourir dans ses bras.

Stanislas trouve sur elle une étrange photo semblant dater du siècle dernier. Sur cette photo, il est troublé par la beauté envoûtante d’une jeune fille…

Avec sa petite amie Bertille, il entreprend de mener l’enquête pour en savoir plus sur cette photo. Tous deux ne savent pas encore que tout cela les mènera dans un étrange voyage, loin de Paris… et loin de leur époque !

holmes-adieuabakerstreetSherlock Holmes… Qui ne connaît pas Sherlock Holmes ? Ce personnage légendaire qui vient à bout de tous les problèmes, même les plus insolubles.

« Encore une aventure de Sherlock Holmes… », me direz-vous. C’est vrai que ce personnage a été repris maintes fois aussi bien en roman, qu’en série télévisée, qu’en film, qu’en BD (notamment par Seiter et Manunta), et j’en passe !

Mais ici, l’histoire de Holmes prend une dimension de thriller psychologique où le docteur Watson tient le premier rôle. Et plus on avance dans l’histoire, plus on se pose des questions, plus on doute… Vous avez intérêt à avoir les nerfs solides !

 

 

 

Couv imbattableImbattable est un super-héros qui, comme tous les super-héros, poursuit les voleurs, démasque les voyous en col blanc, aide les vieux à traverser et déjeune avec sa Mémé le dimanche.

Il est « le seul véritable super-héros de bande dessinée », avec des super-pouvoirs de bande dessinée.

A ma connaissance, c’est aussi le seul implacable justicier qui prend des stagiaires de 3ème.

Difficile d’en dire plus sans divulgâcher, « car le temps est espace et l’espace est le temps »… !

61cSriwMykL._SX359_BO1,204,203,200_

Ce qu’en dit l’éditeur :

Sara a toujours vécu aux Indes, quand son père, le capitaine Crewe, l’emmène parfaire son éducation dans un pensionnat de jeunes filles à Londres. Les amitiés se révèlent avec Ermengarde et la petite Lottie, et les inimitiés avec cette peste de Lavinia et surtout la directrice pète-sec : Miss Minchin. Néanmoins, grâce à sa richesse et son talent dans tous les domaines, Sara devient vite la star du pensionnat, d’autant que son père lui envoie des lettres surprenantes : il investirait dans des mines de diamant… Miss Minchin rivalise d’imagination pour flatter et gâter son élève, jusqu’au jour où deux avoués se présentent au pensionnat. Le capitaine Crewe est mort ruiné, laissant sa fille sans le sou.

Tome 1 : Ceux qui restent

Les Vieux Fourneaux - T1 - Ceux qui restent

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d’enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l’autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur.

Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu’il n’y a pas d’âge pour commettre un crime passionnel.

1753_rot_preview

Avec « The infinite loop » , il y a de quoi être surpris ! Voici un comics français de science-fiction qui nous parle de voyage dans le temps, d’uchronies, de paradoxes spatio-temporels… mais surtout de la liberté de faire ses choix et d’aimer qui on veut…