poisonskatharzKatharz est une ville-prison, dirigée d’une main de fer par Ténia Harsnik. Cette tyranne (elle a décidé que ce mot s’accorde au féminin) n’hésite pas à faire usage de la guillotine pour éliminer les citoyens plus récalcitrants, et à décorer les meurtriers les plus productifs.

Le peuple gronde… mais ce qu’il ignore, c’est que cette politique sanguinaire est secrètement justifiée : sous la ville est enfermé Salbeth, un démon maintenu prisonnier par un enchantement. Sauf que cet enchantement, comme le veut la tradition, a une contrainte : le jour où la population de la ville atteindra les cent mille âmes, le démon se réveillera pour se venger…

61cSriwMykL._SX359_BO1,204,203,200_

Ce qu’en dit l’éditeur :

Sara a toujours vécu aux Indes, quand son père, le capitaine Crewe, l’emmène parfaire son éducation dans un pensionnat de jeunes filles à Londres. Les amitiés se révèlent avec Ermengarde et la petite Lottie, et les inimitiés avec cette peste de Lavinia et surtout la directrice pète-sec : Miss Minchin. Néanmoins, grâce à sa richesse et son talent dans tous les domaines, Sara devient vite la star du pensionnat, d’autant que son père lui envoie des lettres surprenantes : il investirait dans des mines de diamant… Miss Minchin rivalise d’imagination pour flatter et gâter son élève, jusqu’au jour où deux avoués se présentent au pensionnat. Le capitaine Crewe est mort ruiné, laissant sa fille sans le sou.