Les spectacles de Casimir, les autocollants Panini et la poudre Tang, cela vous parle ? Avec « Mon père, Casimir et moi », Séverine Vidal et Nina Jacqmin nous proposent un voyage dans le temps pour la fin des années 70. Une Madeleine de Proust, un album « feel-good » qui fait beaucoup de bien !

C’est le grand jour ! Martin et Jules quittent la Belgique pour la Norvège. Leur objectif : gravir le Preikestolen. Ce voyage sera-t-il l’occasion pour les deux frères de renouer le contact ? Jean Cremers signe une belle aventure humaine au cœur de paysages somptueux.

Lorsque le jeune Louis tombe dans le coma, sa mère est désespérée. Jusqu’à ce qu’elle découvre son journal intime… Philippe Pelaez et Patricio Angel Delpeche adaptent le roman de Julien Sandrel. Le résultat est un album lumineux et coloré, qui sait mettre en valeur la joie dans les moments tristes.

D’où vient notre nom de famille ? Voilà une question que l’on s’est tous-tes déjà posée ! Annaïg Plassard et Mélanie Allag y répondent avec malice dans ce conte pour jeunesse très réussi !

Minna Yu - un palais au village

En 1995, Nanaan une petite fille de 5 ans, vit avec sa mère et ses deux frères dans la rudesse de la campagne chinoise. Son père, qui travaille en ville, revient un jour avec de l’argent plein les poches. Il décide alors de construire une énorme maison pour sa famille. Le luxe et confort moderne viennent remplacer le dénuement et la privation que Nanaan a toujours connus.

Un premier album autobiographique d’une fraîcheur qui nous fait du bien !

Jean-Louis Tripp nous raconte la perte de son petit frère dans un accident en 1976, lors de vacances en Bretagne. Un album magnifique, dans lequel l’auteur a réussi à retranscrire ses peines et ses espoirs sans jugement, mais avec la seule conviction d’aimer les gens. Merci à lui !