Le Masque du fantôme – L’intégrale

Sacha est un dessinateur de BD incompris par ses pairs, il faut dire que faire des comics ça fait pas très sérieux… Un jour, on l’engage pour un nouveau travail : entrer en contact avec un vieux milliardaire un peu foufou qui se prend pour le « Fantôme des Everglad », un super héros de comics.

Ce dernier vit dans le monde imaginaire du héros de son enfance, et profite de la nuit pour parcourir la ville, en costume et cape de justicier, bien décidé à punir les méchants et combattre les plans machiavéliques du Sorcier, son ennemi juré.

 

Avec un pitch comme ça, difficile de résister : Sacha a pour mission de ramener le vieil homme à la raison, mais entre vite dans son jeu, surtout quand celui-ci le prend pour son assistant. C’est drôle, absurde et touchant… un peu sombre aussi, car il faut bien dire que la vraie vie c’est pas aussi fun que les comics…

Bourré de clins d’œil malicieux à l’univers des comics et à la BD en général, « Le masque du Fantôme » est avant-tout un grand hommage : aux histoires d’autrefois (« Le Fantôme du Bengale » était un véritable justicier de comics des années 30-40), mais aussi à son lectorat, les vrais fans d’un art souvent mal jugé et méprisé…

Sorti en deux tomes en 2011, ce diptyque vient d’être re-publié sous forme d’une intégrale. Et c’est assez drôle de s’y plonger à nouveau, car entre-temps les super-héros ont explosé tous les records de box-offices au cinéma. Cela donne une nouvelle saveur à cette série décalée et nostalgique.

Si vous aimez les comics et les histoires de super-héros un peu décalés, cette intégrale est pour vous !

Merci monsieur Fabien Grolleau !

En bref

Une intégrale regroupant 2 tomes
Auteur : Fabien Grolleau
Editeur : Vide Cocagne


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *