Tanger sous la pluie

En 1912, Henri Matisse et sa femme débarquent à Tanger et posent leurs valises dans un grand palace. Le peintre est déprimé et lassé de la vie parisienne.

Manque de chance, la pluie s’abat sur la ville pour plusieurs jours. Lui qui voulait s’inspirer des paysages marocains et de leur lumière si particulière, c’est raté.

Pour s’occuper, il décide alors qu’il va peindre en intérieur. Il demande qu’on lui amène un modèle. C’est ainsi qu’il fait la rencontre de la jeune Zorah.

 

Fabien Grolleau est un habitué des biopics pas comme les autres. Dans d’autres albums, il nous avait raconté des épisodes de la vie du naturaliste J.J. Audubon, du scientifique Charles Darwin ou encore de l’écrivain R.L. Stevenson. Cette fois, pour nous parler de Matisse, il prend volontairement un point de départ un peu flou. On sait que le peintre fit deux séjours à Tanger en 1912 et 1913. On connaît quelques toiles qu’il a peintes là-bas, notamment avec une certaine Zorah pour modèle.

Comme dans son précédent album « Highland Games », l’auteur s’amuse à imaginer ce que l’Histoire ne nous dit pas : le quotidien de Matisse au Maroc, sa rencontre avec le modèle, le passé de celle-ci et la relation qu’il aurait entretenue avec elle. A la façon de Shéhérazade dans les contes des Mille et une nuits, Zorah va lui raconter une histoire passionnante sans jamais la terminer, ce qui l’obligera à la revoir pour connaître la suite.

Cela donne un album beau et envoûtant. Au fil des pages, on est bercé dans une atmosphère douce, toujours imprévisible, comme un grand voyage.

Aux dessins, Abdel de Bruxelles rend un bel hommage au peintre avec des planches magnifiques. Les couleurs chaudes et délicates, ainsi que la mise en page inventive, illustrent parfaitement cette histoire à la fois vraie et imaginaire. A découvrir !

Sortie en librairie le 28 janvier 2022

 



En bref

Un one-shot
Auteurs : Fabien Grolleau et Abdel de Bruxelle
Editeur : Dargaud


The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.