Le tambour de la Moskova

En 1812 à Borodino en Russie, la guerre bat son plein et les hommes tombent un à un. Parmi eux, Vincent Bosse, jeune soldat au tambour, continue de jouer en plein tumulte. La guerre, il la voit différemment, c’est-à-dire en musique.

Le jour de cette bataille, Napoléon passe devant ses troupes et il sourit. Vincent pense que ce sourire lui est adressé. D’ailleurs, depuis son plus jeune âge, il a l’impression que tous les sourires lui sont adressés. Mais pour quelle raison ?

Cette histoire nous est contée au coin du feu par un Vincent usé par le temps. Il reprend toutes les étapes de cette vie trépidante en la dépeignant à un ami écrivain.

 

« Le tambour de la Moskova » peut paraître déstabilisant pour les habitués de la BD car toutes les pages semblent assemblées comme des tableaux. Les œuvres picturales se succèdent à un rythme effréné, avec pour fil rouge le personnage de Vincent.

Comme dans le film « Little Big Man » d’Arthur Penn, ce vieil homme évoque sa jeunesse au combat. Nous allons découvrir à travers ses paroles les horreurs de la guerre, mais aussi ses moments de force et d’amitié.

Au scénario comme aux dessins, Simon Spruyt réussit à intriguer et fasciner avec ce jeune militaire joueur de tambour. Comme le héros, j’ai été projeté dans une histoire que je ne maîtrise et dont la fin est inattendue… Mais n’en disons pas plus, à vous de la découvrir !

Ce superbe roman graphique a obtenu le Grand prix Wolinsky « Le Point » 2021.

Bravo Simon !

 

 

 

En bref

Un one-shot
Auteur : Simon Spruyt
Editeur : Le Lombard


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.
McR

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *