Quitter Saigon, mémoires de Viet Keus

vietkieu1_1Dans « Quitter Saigon », Clément Baloup nous transmet les témoignages de son père et son grand-père, des « Viets keus » , forcés de quitter leur terre natale par l’armée japonaise, américaine et française. Un récit fort et émouvant, admirablement mis en images.

L’histoire commence à l’heure du repas, dans le sud de la France, où le jeune Clément demande à son père comment lui est venu son gout pour la cuisine. Celui-ci lui raconte alors son enfance et l’histoire de son grand-père, un témoignage bientôt suivi de celui de d’un ami, Mr Nguyen.

Découpées en petits récits, passant de témoignages vraiment durs (la vie dans les camps de concentration) à d’autres plus tendres (la vie sous l’occupation vue à travers les yeux d’un enfant), Clément Baloup parvient à rendre son récit vraiment émouvant et passionnant.

vietkieu1_3Si le propos fait souvent parfois froid dans le dos, par son authenticité et sa violence imparable, il est accompagné d’illustrations très soignées, naviguant entre le noir et blanc des souvenirs et les couleurs chaudes du sud de la France d’aujourd’hui.

Un beau récit de vies et d’histoire, publié chez La Boite à Bulles !

Venez rencontrer l’auteur Clément Baloup au festival « Pré en Bulles » à Bédée le dimanche 21 septembre 2014 !

Et retrouvez sur cette page nos articles sur les auteurs présents au festival !

The following two tabs change content below.

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *