Le Père Noël est mort

Le Père Noël est mort - Zerocalcare - CambourakisVoilà donc une information qui va plomber l’ambiance, le Père Noël est mort. Une méchante fracture suivie de complications ont eu raison du colosse adoré des enfants.

A ses obsèques il y a eu beaucoup de monde forcément. Sa popularité a fait venir des chefs d’État, des industriels et aussi ses amis : Lapin Depaques, Souris Lapetite, Le père Fouettard, …

Le deuil passé, il a fallu revenir à la dure réalité. Les cadeaux de Noël doivent être sous le sapin le jour J. Au début, c’est le fils Noël qui a repris les rênes de l’entreprise de jouets. Seulement sur les réseaux sociaux ont ressurgi des images de lui dans des soirées sado-masos nazies. Ça a fait le buzz et cela n’a pas été bon du tout pour les affaires.

Alors la fille du père Noël (celle qui trainait avec le fils du père fouettard d’après Dutronc), a été nommée au poste de direction. Le pragmatisme commercial a pris le dessus. Elle a entamé une restructuration de l’entreprise. Elle a diversifié l’activité et optimisé les lignes de production. Le chiffre d’affaire a augmenté au dépend du licenciement de milliers de lutins.

Dans les rangs de ces besogneux de l’ombre, les syndicalistes aux chapeaux pointus ont organisé des manifestations. La colère des petites mains de feu le Père Noël a soufflé un vent de révolte. Manifestants et forces de l’ordre se sont opposés et l’inévitable est arrivé. Un lutin a succombé à une charge des forces de l’ordre. Les politiques s’en sont mêlés et ont tenté d’étouffer l’affaire. Mais la grève s’est étendue à d’autres corps de métier et le chaos s’est imposé de lui-même.

Le Père Noël est mort - Zerocalcare - Cambourakis

La suite est bien sûr à découvrir dans cet album complètement fou. Et c’est bien pour cela qu’on l’adore.

Ce conte de fée déjanté où l’on retrouve beaucoup des personnages de l’imaginaire collectif est une dénonciation claire de la dérive commerciale des fêtes populaires enfantines. C’est du déjà vu me direz-vous. L’originalité de l’album tient dans le traitement de l’histoire sous la forme d’une suite de dépêches journalistiques et humoristiques. L’auteur a pris soin de lier toutes les situations de son album à des faits réels. Par exemple, la mort du Lutin fait référence au décès de Carlo Giuliani dans une manifestation du G8 en 2001. Un glossaire est proposé en fin d’album pour ne rater aucun des évènements présentés.

Le Père Noël est mort - Zerocalcare - Cambourakis

Comme à son habitude, Zerocalcare nous tend des perches pour nous amener à réfléchir sur la société et ses dérives. Il choisit l’humour pour mieux pointer la gravité et l’inégalité de ce combat interminable entre riches et pauvres. La mort du Père Noël entrainerait-elle la fin du capitalisme ?

Rassurez-vous, cela n’est pas d’actualité. En vérité, le Père Noël est bien vivant et sa magie fonctionne sur les petits comme sur les grands. Pour encore très, très longtemps.



En bref

One Shot
Auteur : Zerocalcare
Editeur : Cambourakis


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
TOBIO

TOBIO

Et oui je bulle. Sur mon canapé, dans ma cuisine, dans ma chambre, dans le bus, debout, assis, couché. Je bulle tout le temps et j'adore ça !
TOBIO

Derniers articles parTOBIO (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *