Phobos – Tome 2 : « La règle du jeu »

« Six filles. Six garçons. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. »

Dans un futur pas si lointain, le gouvernement des États-Unis a vendu la NASA, son personnel et tout son équipement à la société privée Atlas Capital. Cette dernière a décidé de conjuguer la conquête spatiale avec le divertissement populaire. Elle a lancé une émission de télé-réalité pas comme les autres. Le public assiste en direct au décollage de six filles et six garçons pour la planète Mars. Les douze prétendant-es auront le temps du voyage spatial pour faire connaissance. A leur arrivée sur Mars, ils devront former six couples et devenir les premiers humains à habiter la planète rouge, sous l’œil des caméras.

Parmi les participant-es, on trouve des jeunes gens de plusieurs pays. La française Léonore, orpheline de dix-huit ans, semble cacher un terrible secret. De son côté, l’équipe de production de l’émission ne semble pas non plus avoir tout dit au public. L’un d’eux, Sherman Fisher, a d’ailleurs disparu mystérieusement dans un accident de voiture. Il semblerait qu’il ait eu des informations compromettantes sur cette mission spatiale. Trop tard, les candidat-es sont déjà dans les étoiles…

« Phobos » est d’abord une série de quatre romans fantastiques (et un prequel) créés par Victor Dixen. Cette série a vite remportée un succès critique et public phénoménal. Citée par Le Point comme « le Hunger Games d’une société qui n’a rien de post-apocalyptique », elle a conquis le cœur de nombreux-ses adolescent-es mais aussi d’adultes. Quand l’auteur adapte son propre roman en BD, cela donne une belle occasion de découvrir cette aventure spatiale originale.

On y croise une galerie de personnages variés. A commencer par les six candidates : Léonore la française, Fangfang la singapourienne, Kelly la Canadienne, Liz l’anglaise, Safia l’indienne et Kris l’allemande. Chacune a sa propre personnalité et ses convictions, on embarque vite à leurs côtés et il est difficile de ne pas s’y attacher. Le personnage de Serena McBee, productrice cupide et sans scrupule, est également très bien écrit.

L’auteur a réussi à naviguer habilement entre différents styles, parfaitement dosés. La science-fiction s’accompagne d’une critique de notre société et des dérives de la télé-réalité. Les révélations rythment régulièrement le récit et un côté thriller nous tient en haleine jusqu’au bout. Difficile de décrocher de l’album, et de résister à l’envie de se jeter sur les romans pour connaître la suite !

Les dessins réalisés par l’artiste brésilien Eduardo Francisco donnent un côté comics à cette histoire et mettent parfaitement en scène les personnages.

Une adaptation en série TV est même est cours d’adaptation…

A découvrir d’urgence !

 



En bref

Série en cours (2 tomes parus)
Auteurs : Victor Dixen et Eduardo Francisco
Editeur : Glénat


Découvrir cette série et les romans sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *