Gurvan

Gurvan est un soldat spécialisé dans le pilotage. Il a été créé artificiellement pour servir son peuple. Comme les milliers de soldats à bord de leur immense vaisseau, il enchaîne les simulations de combats. Lorsque la vaisseau est attaqué par une flotte ennemie, il participe enfin à ses premières batailles spatiales.

Suite à une collision avec un chasseur vaisseau, il s’échoue sur un astéroïde et se retrouve face à face à un ennemi. Ce dernier s’avère être une femme, une humaine comme lui. Cela le trouble, et contredit les enseignements qu’il a reçus, décrivant les ennemis comme des brutes épaisses. Il décide de désobéir à sa hiérarchie et ramener cette ennemie à bord pour l’interroger…

Après « Hard Rescue » et « Peaux épaisses », voici la nouvelle BD née de la collaboration entre les Humanoïdes Associés et les éditions Critic. Il s’agit de l’adaptation d’un roman de P.J. Hérault, paru dans les années 80 et réédité récemment aux éditions Critic.

L’histoire a des airs de « Starship Troopers » : le héros est un bon petit soldat, endoctriné par un système qui le dépasse, comme tous ses camarades. Ils ont d’ailleurs tous plus ou moins le même visage, car l’intelligence artificielle qui les a conçus semblait ne pas avoir beaucoup de modèles. Ces soldats-éprouvettes sont condamnés à servir de chair à canon toute leur vie, ce qui ne les empêche pas de se poser des questions sur le sens de tout cela. Au fur et à mesure de l’histoire, Gurvan va découvrir que tout n’est pas aussi simple…

Commençant comme un vrai récit de guerre, ce space-opera en met plein la vue puis nous interroge sur notre libre-arbitre et sur la cause militaire. L’adaptation en BD par Mathieu Mariolle (« Le dernier secret d’Hitler ») est grandiose. On se croirait devant un film de science-fiction sur grand écran. Faisant la part belle aux scènes de combats spatiaux, le rythme est tendu, les dialogues sont soignés et la tension est palpable. Le discours antimilitariste trouve d’ailleurs un écho dans les conflits mondiaux actuels.

Les dessins réalistes de Livia Pastore (« Sirènes et Vikings ») sont parfaits. Un gros travail a été fait sur le design des vaisseaux et des personnages, comme en témoigne le cahier graphique en fin d’album. La somptueuse mise en couleurs de Hugo S. Facio achève notre immersion dans cette grande aventure spatiale.

Un one-shot dont il est difficile de décrocher, incontournable pour les fans de science-fiction intelligente !

 



En bref

Un one-shot
Auteur : P.J. Hérault, Mathieu Mariolle, Livia Pastore, Hugo S. Facio
Editeur : Les Humanoïdes associés - Editions Critic


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *