« Gone with the wind » : interview de Pierre Alary à Quai des Bulles


Ecrit par McR le 13 décembre 2023

Scarlett O’Hara vit bien confortablement dans sa famille aisée du côté d’Atlanta. Du haut de ses seize ans, elle ne rêve que d’amour et en pince pour Ashley Wilkes. Or ce dernier est déjà promis à quelqu’un d’autre.

Et voilà que la Guerre de Sécession vient frapper à sa porte…

Une adaptation de « Autant en emporte le vent » en BD ? Un pari risqué mais relevé avec brio par Pierre Alary !

A l’occasion de la sortie de son superbe ouvrage, l’auteur a répondu à nos questions !

 

Bonjour Pierre ! Pourquoi avoir choisi d’adapter cette histoire en BD ?

Ce roman de Margaret Mitchell m’a toujours intrigué, ainsi que les personnages principaux qui sont tout simplement géniaux. J’adore cette opposition entre deux mondes. D’un côté, le monde ségrégationniste qui s’écroule et de l’autre, un nouveau monde américain qui émerge, basé sur l’argent.

Je suis également passionné par les personnages cyniques qui profitent du système, comme Rhett par exemple.

« Gone with the wind » correspond aussi à un grand chef d’œuvre d’Hollywood.

En effet, mais il faut savoir que le film a tout bouffé. Quand on évoque « Gone with the wind », les gens pensent au film bien avant de savoir qu’il y avait un roman.

 

Comment vous êtes-vous approprié les personnages ? Vous êtes-vous inspiré des acteurs du film ?

Rhett Butler est totalement décrit dans le roman : pommettes hautes, les cheveux gominés… Clark Gable correspondait bien aux descriptions, j’ai juste rajouté un menton un peu plus large.

Quant à Scarlett, c’est plus compliqué. Dès la première phrase du livre, on la décrit comme ni jolie ni moche. C’est donc l’ambiguïté du personnage qui est mise en avant. Pour ma part, j’ai voulu lui donner un petit côté lutin avec des tâches de rousseur.

Attention, j’adore le film, je crois même que je suis un des seuls à posséder le DVD dans un écrin ! (rires) Je ne l’ai volontairement pas revu le temps de ce projet. Je ne voulais pas être influencé par les choix qu’ils avaient fait dans leur adaptation.

 

Rhett est un sacré personnage. Est-il facile de lui donner vie ?

Comme beaucoup de personnages, on ne sait pas s’il est foncièrement bon ou mauvais. Il s’agit avant tout d’un opportuniste. Il est contre tout, ce qui ne l’empêche pas de s’enrôler dans l’armée !

 

Est-ce facile d’adapter un roman aussi connu ?

Oui, mais je pense avoir trouvé ma place dans l’adaptation du roman. Je trouve cela très intéressant d’y mettre mes idées tout en gardant une cohérence avec l’œuvre originale.

J’y ai mis énormément de choses personnelles. Je voulais retracer un lien entre la mère et la fille. Par exemple, cette scène où Scarlett trouve une enveloppe dans sa boîte à bijoux ne figure ni dans le livre ni dans le film. Il s’agit d’une lettre de sa mère. Je vais continuer à développer cette intrigue, tout en faisant attention à ne trahir ni le roman ni le film !

 

Peut-on voir un côté western dans cette histoire ?

Tout à fait ! On est en pleine guerre de sécession, mais on passe aussi dans une ère plus moderne. « Gone with the wind » raconte aussi un changement d’époque !

 

Vous préparez le second tome ?

Oui, je suis en plein dedans ! La couverture du premier tome mettait en avant Scarlett. La couverture du tome 2 aura un « effet miroir », mais sera centrée sur le personnage de Rhett… A vous de découvrir !

 

Merci à Pierre Alary et à Rue de Sèvres pour cette belle aventure !

Comme disait Scarlett : « Demain est un autre jour ! »

 



En bref

Un one-shot
Une BD de : Pierre Alary
Édition : Rue de Sèvres


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !


Découvrir nos interviews réalisées à Quai des Bulles 2023 !


The following two tabs change content below.

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *