La Fée Assassine

Pour le soir de Noël, Fanny reçoit sa sœur jumelle Tania et sa mère. Or rien ne se passe comme prévu, une altercation éclate. Un acte irréversible a lieu et cela fera ressurgir toutes les douleurs du passé.

Pourquoi la mère n’aime pas ses deux filles ?
Pourquoi leur fait-elle toujours des reproches ?
Pourquoi veut-elle toujours les séparer ?
Pourquoi est-elle violente ?

A côté de ce lieu de vie méprisant, il existe un échappatoire, une bulle d’oxygène. L’été, les jumelles partent en vacances pendant deux mois chez Pauline et Louis, leur tante et oncle. Un jour, Tania et Fanny demandent à Louis qui est leur père. La vérité sera enfin dévoilée !

Sylvie Roge et Olivier Grenson nous offrent ici une petite perle ! Cette histoire commence mal, mais nous propulse ensuite à vive allure dans une irrésistible tranche de vie des enfants non désirés.

Olivier Grenson a fait le choix d’adapter son dessin à cette contradiction de deux familles opposées. D’un côté, une famille désire des enfants et n’en a pas. De l’autre, une famille a des enfants alors qu’ils n’étaient pas désirés. Le déchirement de ces familles est mis en valeur par la couleur rouge, qui nous accompagne tout au long du récit.

J’ai beaucoup aimé ce style de dessin, qui m’a fait penser à d’anciennes photos, que l’on aurait colorisées d’un coup de crayon.

Ce drame familial captivant, pour ados et adultes, nous entraîne sur les traces d’un meurtre. Et si le titre « La Fée Assassine » décrivait une jeune femme superbe qui deviendrait une véritable tueuse ?

 

 

 

En bref

Un one-shot
Auteurs : Sylvie Roge et Olivier Grenson
Editeur : Le Lombard


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *