Jour J – La secte de Nazareth

jourj15Toujours dans la même lignée que les tomes précédents, les scénaristes, Jean Pierre Pécau et Fred Duval, nous racontent à leur manière, une autre version d’un évènement important de l’histoire de l’humanité.

Dans le dernier album, les scénaristes ne s’attaquent ni plus ni moins, à la religion catholique : La secte de Jésus de Nazareth !

Préambule

En 33 après JC, Ponce Pilate doit prendre une décision importante : Crucifier Barabbas ou Jésus ?

Le peuple juif souhaite que le Roi des Juifs, Jésus de Narazeth, soit gracié. On dit qu’il fait des miracles, et il a de plus en plus d’adeptes au sein de la Palestine. Qu’il en soit ainsi, soupire Ponce Pilate, qui ne souhaite qu’une seule chose : Partir de ce pays.

Barabbas sera sacrifié…

Mais voilà. Jésus devient un radical. Les prêches qu’il lance au nom de Dieu, ne sont plus des messages de paix… mais plutôt de haine. Il exalte les fidèles à adorer un Dieu unique et de combattre la grande prostituée : Rome et son empire. La révolte de Jérusalem et celle de Massada, tenue par les fidèles Nazaréens et les fanatiques, ne sont que des massacres. Rome a gagné, mais la secte ne va pas en rester là.

PlancheA_200109Cependant, un homme, un prêteur, Flavius, pourchasse Jésus et ses lieutenants depuis de nombreuses années et souhaite la destruction totale de la secte. Romains aux Dieux multiples ou Secte du Dieu unique, la guerre Sainte est lancée…

Jésus survit à la Croix…

C’est là, une idée intéressante. Jésus n’est pas crucifié et continue ses prêches. Là où je ne m’y attendais pas, c’est la radicalisation du prophète. Et cette idée est tellement inattendue que Jésus et ses fidèles, au fil des pages, sont transformés en terroristes et utilisent des armes de l’époque.

Attentats, martyr des fidèles…. l’histoire est basée sur de nombreux faits et évènements commis à travers l’Histoire.
Et jusqu’au bout, on se demande si Jésus et sa profession de foi vont parvenir à leur fin. La religion catholique dépend des évènements que Pécaud et Duval veulent en faire.

Le dessin de Kordey est recherché et les couleurs reflètent l’intrigue : sombre et inquiétante. La couverture est de Manchu et Fred Duval. Couverture qui met dès le début dans le bain… « Il ne manquerait pas quelqu’un sur la croix centrale ?? »

Un album comme les autres de la séire : attachant de part les côtés historique et uchronique du scénario !

The following two tabs change content below.
Bubu
Fan de Bd !! Non fou de Bd, mais je sais rester raisonnable, car c'est le compte en banque qui gueule. Les genres ? De tout, mais il faut que le scénario accroche que le dessin attire afin de plonger du côté obscur
Bubu

Derniers articles parBubu (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *