Les Indes Fourbes

Lorsque Don Pablos de Ségoville, gueux parmi les gueux, se présente au seigneur Alguazil de Cuzco, c’est pour lui raconter les formidables aventures qu’il vécut aux cotés de leur ami commun le noble et vaillant Don Diego. Tous deux sont partis au fond de la forêt à la recherche de la mythique cité d’Eldorado. Dans son sac : un médaillon inca… et la tête rapetissée de Don Diego !

Mais ne vous y trompez pas : ce Don Pablos n’est qu’une fripouille peu recommandable, habitué à arnaquer son petit monde, pour s’élever dans la société… A une seule condition : de respecter le précepte fondamental de son père : « Tu ne travailleras pas ! » ! Il est donc ici le narrateur, et contera à son auditoire des aventures fantastiques, depuis son Espagne natale jusque dans les plus profondes forêts d’Amérique du Sud, à la recherche de cités mythiques remplies d’or.

Nous voilà donc embarqués dans une aventure exotique riche en rebondissements, en émotions mais aussi en humour et en dialogues savoureux !

Aux commandes cette épopée : un duo d’auteurs inattendu !

Au scénario on retrouve le brillant Alain Ayroles, à qui l’ont doit les mythiques séries « De cape et de crocs » ou encore « Garulfo ». Comme à son habitude, il nous tisse ici une histoire malicieuse qui baladera le lecteur au sens propre comme au figuré : histoire finement menée, qui ne cesse de nous surprendre, avec un final malin en forme de pied de nez qui finira de nous achever ! Comme dans ses séries précédentes, un soin énorme est apporté aux dialogues, soutenus et riches en bons mots, qui rendent la lecture toujours plaisante.

Et pour mettre en images cette grande fresque, ce n’est autre que Juanjo Guarnido, le dessinateur du polar animalier culte « Blacksad » ! Et le résultat est là, imparable : les dessins sont magnifiques, qu’il s’agisse des visages des protagonistes, mais aussi des décors somptueux : on traverse d’épaisses forêts, des montagnes enneigées, ou encore des villes d’Amérique latine ou d’Espagne.

Parfois le narrateur se tait : Plusieurs pages sans aucun dialogue, où l’on retient notre souffle, pour suivre en silence une incursion au cœur de la jungle, ou encore l’attaque sanglante d’une place forte. De forts moments bédéesques !

Une ambitieuse épopée en un seul récit complet, au scénario malin et aux dessins magnifiques ! Avec ses 160 pages, et son format plus grand qu’une BD classique, ce one-shot est vraiment la grosse claque de la rentrée !

 

 

 

En bref

Un One-shot

Auteurs : Alain Ayroles et Juanjo Guarnido
Editeur : Delcourt

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *