Doomsday Clock

Plusieurs années après les événements de « Watchmen », la révolte gronde et une nouvelle guerre nucléaire est plus que jamais prête à exploser. Suite à l’échec de son plan pour unifier les peuples, Ozymandias n’a plus qu’une solution pour éviter l’Apocalypse : retrouver le Dr Manhattan, qui semble s’être réfugié dans un univers parallèle.

Accompagné de Rorschach, Ozymandias débarque dans la ville de Gotham City. Cet univers alternatif leur réserve bien des surprises : les super-héros y sont nombreux, à la fois populaires, mais aussi au centre de polémiques dangereuses…

 

Paru en 1986, « Watchmen » a été longtemps considéré comme « le meilleur roman graphique de tous les temps ». Alan Moore et Dave Gibbons nous présentaient une réalité alternative de 1985, proche d’une troisième guerre mondiale. Bien loin de l’univers d’autres super-héros classiques, l’histoire se voulait réaliste au possible, avec des héros fatigués et impopulaires, dans une atmosphère sombre, violente et fataliste.

Fallait-y donner une suite officielle à cette série cultissime ? N’était-ce pas un risque énorme de décevoir toute une communauté de fans de la première heure ? Et surtout, n’était-ce pas osé de faire se rencontrer les personnages de « Watchmen » avec les super-héros de DC Comics : Batman, Superman et consorts ?

Deux vétérans des comics DC, Geoff Johns (« Justice League », « Aquaman », ….) et Gary Frank, se sont attelés à cette tâche. Il faut dire que le résultat est surprenant… et très excitant ! On retrouve l’ambiance sombre et pesante de la série originelle, ainsi que les mêmes thèmes : la place du super-héros dans la société d’aujourd’hui, et leur implication dans les conflits internationaux qui menacent le monde.

Comme dans la série originale, des extraits de journaux et coupures de presse sont intercalés entre chaque chapitre, qui permettent d’en savoir plus. Les dessins réalistes sont très proches de ceux de Dave Gibbons. On reconnait aussi le même découpage en  « gaufrier » : la majorité des pages est divisée en 9 cases bien symétriques sur 3 lignes.

On prend plaisir à voir les personnages plutôt ambigus de « Watchmen » se confronter aux « stars » de DC Comics. Et il faut se rendre à l’évidence : il est super excitant d’assister à la rencontre de Batman et Rorscharch, ou encore celle de Superman et du Dr Manhattan !

Mais les auteurs ne s’arrêtent pas à jouer à « Entre le Dr Manhattan et Superman, qui est le plus fort ? ». Ils nous proposent quelque chose de plus riche et intense. L’intrigue complexe nous promène dans ses multiples ramifications, spatiales ou temporelles, en met plein les yeux, interroge, surprend, dérange… Le propos est toujours aussi sombre et adulte.

On a aussi beaucoup apprécié les nouveaux personnages qui font leur apparition, notamment La Marionnette et Le Mime. Ces équivalents d’Harley Quinn et du Joker dans le monde des « Watchmen » sont à la fois flippants et attachants !

 

 

Si vous avez aimé « Watchmen », et que vous n’avez pas peur d’être un peu secoué-e par la nouveauté, la Loutre vous recommande « Doomsday Clock » !

Forcément, ce n’est pas aussi mythique que le « Watchmen » d’origine, mais cela reste un très bon cru, riche et intéressant. A la fois un hommage et une extension de l’univers original, cette suite est une des grandes claques comics de l’année !

 

En bref

Un récit complet (série regroupée en un gros album)
Auteurs : Geoff Johns et Gary Frank
Editeur : Urban comics


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *