J’ai vu les soucoupes

Sandrine Kerion a vu les soucoupes. Mais surtout, elle avait envie d’y croire. « I want to believe » aurait dit Fox Mulder !

Dans cette BD autobiographique, l’autrice nous raconte une partie de son adolescence qui a été fortement perturbée par un acharnement à se rattacher à ces croyances. Le contexte était favorable à cette envie de croire à un ailleurs : elle était une ado jugée « bizarre » par les autres lycéens, qui ne manquaient pas une occasion de l’humilier en cours. Et ses parents étaient en conflit constant, au bord du divorce.

 

Tout au long de ces pages, « résultat de près de quinze années de chemin personnel et intellectuel », elle nous retrace son parcours. On découvre comment elle a été fascinée par les OVNIs, au travers d’émissions de télévision ou de films, comment elle s’est attachée à ce rêve, et comment elle a pu en sortir. Elle précise en introduction que « ce livre n’est pas un procès contre l’ensemble de l’ufologie », mais plutôt contre ses dérives, dont elle fut la première victime. Son but est surtout de sensibiliser sur ces questions d’endoctrinement volontaire, et d’aider celles et ceux qui tomberaient dans les mêmes travers.

Cela aurait pu être rébarbatif ou ennuyeux, mais non ! Avec le recul qu’elle a sur cette période de sa vie, elle agrémente ses anecdotes d’une touche d’humour décalé et ironique. Elle a aussi eu la bonne idée de profiter de cet album pour raconter les grandes lignes de l’histoire de l’ufologie, des années 70 à aujourd’hui, de Roswell à Donald Trump. Très documentées, les pages nous présentent une quantité de livres, de séries ou films qui l’ont marquée et orientée dans ses choix (« X-files », « Rencontre du troisième type »).

Et un côté nostalgique parcourt aussi cet album avec des extraits d’émissions de télévision française de l’époque : la fausse autopsie d’un alien présentée par Jacques Pradel, ou encore les interviews du gourou Raël.

Une BD drôle et intelligente, servie par un graphisme élégant et épuré, qui nous fait passer un bon moment tout en nous apprenant plein de choses !

Venez rencontrer Sandrine Kerion au festival « Pré en bulles » à Bédée (35) le 26 septembre 2021 !

Et retrouvez sur cette page nos articles sur les auteurs·trices présent·es au festival !

En bref

Un one-shot
Auteur : Sandrine Kerion
Editeur : La boîte à bulles


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *