Legio Patria Nostra

Legio Patria Nostra : « La légion est notre patrie. »

1857. Dans les bas-fonds d’une ville, deux enfants vivent de petits larcins. Insouciants, ils volent et se battent. Or ce soir là, quand Casimir rentre à la maison, sa mère est en sang, le visage tuméfié. L’adolescent s’en prend à l’agresseur de sa mère.

Le geste est fatal, l’homme qui battait sa mère tombe à terre, il ne se relèvera pas. Voici donc Casimir passé de voleur à tueur.

Il faut fuir mais où et comment ?

Six mois plus tard, à Marseille, les deux ados décident de voler des tonneaux sur le port. Et là ça se corse (à Marseille quand même). Ils tombent sur un chef de gang : Le Maure.

Casimir et Dino travailleront pour ce bandit. Alors quel est le lien avec la légion étrangère, me direz-vous ? Il faudra lire, vous répondrais-je !

Aux commandes de cette nouvelle série, nous retrouvons Marc Antoine Boidin (« Sambre ») et Jean André Yerles, dont il s’agit du premier album.

L’histoire raconte l’évolution d’un légionnaire, qui aura pour toile de fond la célèbre bataille de Camerone, un village mexicain où, en 1963, soixante-trois légionnaires français résistèrent à une armée de plus de deux-mille hommes.

Tout est très bien conté, très agréable à dire. Le trait de Marc Antoin Boidin met vraiment une claque ! Aïe, aïe, aïe, c’est magnifique !

Et si vous avez apprécié cette série, alors allez voir le travail de Marc Antoine sur « Chéri-Bibi », une aventure historique palpitante !

Et si vous avez moins aimé « Legio Patria Nostra  », alors procurez vous « Funky Cops » du même auteur, l’adaptation de la série TV animée des années 2000, burlesque et groovy à souhait !

Bonne aventure !

En bref

Série en cours (1 tome paru)
Auteurs : Marc Antoine Boidin et Jean André Yerles
Editeur : Glénat


The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.
McR

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *