Dans un futur post-apocalyptique où la nature a repris le dessus sur la technologie, les humains se sont réfugiés dans des villages fortifiés, appelés « colonies ». Chaque colonie s’organise en petite société avec ses règles et ses fondements, où l’on ne vit que pour une chose : apprendre à survivre face aux Rippers, des créatures sanguinaires qui rodent à l’extérieur. Toute sortie en dehors des villages, dans la « zone de danger », est interdite.

Dans la colonie n°13, surnommée « Fort apache », arrive un train avec de nouveaux pensionnaires : les frères Archibald et Zacharias (Archer et Zack pour les intimes), deux jeunes orphelin rebelles. Ils vont devoir apprendre la dure vie dans le camp, entre l’enseignement militaire très strict, les bandes d’ados… et bien sûr les Rippers !

Attention ! Voici venir Gregory Sand : il est le marchand de sable, l’homme dont on ne retient pas le nom. Il a le pouvoir d’intervenir à l’intérieur de nos rêves et…. de nos cauchemars !

Vivant à New York, ayant pris possession du corps d’un humain plongé dans le coma, Gregory est en réalité Hypnos, le dieu des rêves.

Dans les cauchemars d’une petite fille, il l’aide à vaincre le monstre du placard qui la traumatise. Mais avant de trépasser, celui-ci annonce à Gregory Sand qu’un croque-mitaine est à sa recherche, et qu’il le défie à l’intérieur des cauchemars.

En cette période de fêtes, nous avons décidé de vous concocter une petite sélection des BD que nous avons adoré découvrir tout au long de l’année 2018.

Aventures, science-fiction, humour, historique, jeunesse… Il y en a pour tous les goûts et tous les âges !

Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé à la Loutre Masquée cette année !

A la recherche d’idées cadeaux ? C’est par ici !

« Soudainement renvoyé de son emploi, Butt, trentenaire, réexamine une à une toutes ses habitudes.

Jusqu’à se confronter à cette idée vertigineuse : et si travailler, après tout, cessait d’être l’horizon de nos vies ? »

Vaste question, abordée ici avec beaucoup d’humour par le chinois Justin Wong. Dans la ville de Hong-Kong, son héros, qui se retrouve du jour au lendemain dans une situation de « non-activité », s’interroge sur la nécessité d’être productif, sur la façon d’occuper son temps et surtout comment réapprendre à profiter de la vie.

« 1868… Le temps de l’industrie, l’âge du progrès. Des glaciers de l’Antarctique au cœur de l’Afrique, d’intrépides explorateurs repoussent sans cesse les limites de l’inconnu.

A présent, c’est au-delà du bleu du ciel, là où le froid glace le souffle, là où l’air disparait… que le mystère commence. »

Au XIXe siècle, Claire, une scientifique passionnée d’aéronautique, décolle par un temps très orageux à bord de « l’éthernaute », une montgolfière très sophistiquée. Malgré les avertissements de son mari le professeur Archibald et de leur fils Séraphin, elle part dans les nuages à la recherche de l’éther, un gaz encore inconnu dont la découverte permettrait de révolutionner les moyens de locomotions aériens.

Arrivée à plus de 12 000 mètres d’altitude, elle trouve ce qu’elle cherchait… avant de disparaître sans laisser de traces.

Pourtant, quelques années plus tard, une mystérieuse lettre anonyme informe Séraphin et le professeur Archibald que le carnet de bord de Claire a été retrouvé. On les invite à venir le récupérer en Bavière, où un travail très particulier les attendrait…

Au café Budapest, il règne toujours une certaine effervescence. Vous pourrez y croiser des gens de tous horizons : ils sont juifs, ils sont musulmans, ils sont anglais, arabes ou égyptiens, ils sont joyeux, ils sont inquiets, ils sont amoureux… C’est dans cette ambiance multiculturelle que Yechezkel, dit « Chaskel », va faire son arrivée, avec sa mère et son violon.

À seulement 6 ans, Lilly Sparrow a appris à vivre dans un monde apocalyptique, peuplé d’aliens, de zombies, d’hommes-crevettes et de machines hyper intelligentes. Et pour se déplacer tout en déjouant les pièges de ces ennemis, il n’y a pas meilleur qu’elle. C’est pour ça que le Professeur Fripe décide de faire appel à elle car on lui a volé quelque chose de précieux : sa fille.

Imaginez que vous vous réveilliez dans une chambre inconnue. Vous n’avez aucune idée de l’endroit où vous vous trouvez. Vous ne savez même plus qui vous êtes. Et vous devez faire confiance à quelqu’un que vous ne connaissez pas. À côté de cela, vous découvrez que vous arrivez à déplacer les objets par la pensée et que vous entendez dans votre tête des voix qui semblent plus vraies que nature. Il y a de quoi être perturbé ! Tout cela, c’est ce que Harmony est en train de vivre…

Pendant le festival Quai des Bulles cette année, nous nous sommes attardés sur le stand de Guymic, une petite maison d’édition basée à Saint-Suliac. C’est là que nous avons fait la connaissance d’un super duo : Giorgia Casetti et Éric Le Berre.

Ensemble ils ont publié tout récemment le premier tome de « Océane et la Fée des Houles », une BD jeune public (mais pas que !) qui revisite les contes et légendes féériques… dans la région malouine ! La boucle bretonne est bouclée, leur motivation et leur complicité faisait tellement plaisir à voir que nous n’avons pas pu résister à l’envie de les interviewer !