Après « Niourk » ou « L’orphelin de Perdide », voici une nouvelle adaptation d’un roman de Stefan Wul. Mégapoles hyper-technologiques, déserts sans fin, forêts luxuriantes… Un space-opera qui en met plein les yeux, adapté par Laurent Genefort et Alexis Sentenac. Envie de voyage et de dépaysement ? Accrochez vos ceintures, on passe en hyperespace !

couvpgAnnée 2157. Bruno Daix, nageur d’élite pour l’unité militaire U.A.E.M. s’apprête à prendre des vacances bien méritées. Mais son supérieur en décide autrement : il lui transmet un ordre de mission d’urgence. Et pour cause, l’humanité court un grave danger. De façon inexpliquée, l’eau ne gèle plus. Comment expliquer ce phénomène ? Comment la structure moléculaire de l’eau a-t-elle pu se modifier ? Bruno est chargé de l’enquête.

NIOURK2Il y a un an, nous avions découvert dans le premier Tome de « Niourk » une terre dévastée par une mystérieuse catastrophe écologique. Dans ce monde revenu à l’état sauvage, l’enfant noir est rejeté sa tribu. Il part explorer le monde, et découvre peu à peu le passé des hommes qui peuplé cette planète avant eux.

Voici donc la suite tant attendue de l’adaptation en BD de ce roman de Stephan Wul par Olivier Vatine… Merci Ankama !

« Des siècles après la catastrophe écologique ayant provoqué l’assèchement des océans, l’Humanité a régressé au stade primitif et n’a laissé que quelques survivants à l’état sauvage. Parmi elles, la horde de Thôz où vit l’unique enfant à la peau noire, rejeté par les siens. »