Vortex

L’automne, une très belle saison… qui est aussi celle des brocantes ! J’en ai profité pour découvrir une série surprenante : Vortex. Des histoires de voyages dans le temps, dont la première vision donne une petite impression de science fiction old school qui fait un peur… mais qui s’avère finalement une très bonne surprise…

L’histoire commence en 1937. Un savant états-unien travaillant pour l’armée a mis au point une machine à explorer le temps… Mais de sombres individus aux intentions particulièrement chelous parviennent à s’infiltrer dans la base super secrère, s’emparent des plans de la machine, et l’utilisent pour un aller simple dans le futur, en 3020… Les agents Campbell et Tess Wood se lancent à leur poursuite dans les labyrinthes complexes du temps…

Nostalgie, quand tu nous tiens…

VVortexous l’aurez compris, un parfum de nostalgie flotte sur cette série à l’ambiance bien rétro. Et pourant elle date des années  90-2000… Il s’agit donc plutot d’un hommage aux pulps, vieux comics et autre séries un peu vieillottes et naïves de science-fiction, telles que Flash Gordon et consorts…

Ce qui explique quelques défauts apparents qui s’avèrent finalement être des petits clins d’oeils : des personnages assez caricaturaux (Campbell le musclé, Tess Wood la pulpeuse, sans oublier le méchant bien manichéen comme il faut) mais qui collent bien au style de l’histoire, le graphisme plutot dans le style comics américain à premiere vue plutot « simpliste » mais auquel on s’habitue vite, une intrigue qui parait basique, un sentiment vite balayé par les multiples rebondissements de la série, tels les paradoxes temporels bien exploités… On peut aussi lui reprocher son coté un peu « bordelique », genre il se passe plein de trucs tout le temps dans tous les sens, et là… oui bon c’est vrai, c’est un peu le cas. Mais quand même 🙂

Des albums parallèles

VortexUne série qui s’avère donc rapidement bien accrocheuse, d’autant plus que les deux auteurs Stan et Vince ont eu l’idée originale de publier chacun « sa » version des tomes 1 et 2, du point de vue de chacun des deux héros. La même histoire en parallèle sur deux niveaux donc, que les deux personnages commencent ensemble, avant d’être séparés, puis de se retrouver pour se séparer à nouveau… une belle idée qui fait son petit effet ! Les deux premiers tomes existent donc dans la version « Campbell, voyageur du temps » par Stan et dans celle de « Tess Wood, prisonnière du futur » par Vince. A partir du tome 3, ils continuent l’aventure ensemble et les deux auteurs travaillent alors ensemble sur les albums.

Voilà donc une série idéale pour se détendre, la tête dans les étoiles, si vous voulez (re)voir le futur avec les yeux du passé ! 😉

Quelques albums

Tome 1, vu du coté de Campbell Tome 1, vu du coté de Tess Wood

Tome 4Tome 5

En bref

Auteurs : Stan et Vince
Editeur : Delcourt
Série terminée, 9 tomes (dont le 1 et 2 sont en double, on vous l’a dit !)

D’ailleurs on vous conseille plutôt les tomes 1 à 5 qui constituent le premier cycle.

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *