Ah les cro, cro, cro, les crocodiles !

crocroThomas Mathieu signe ici un album frappant, percutant, salutaire et véridique. Il a choisi de mettre en illustration des histoires vraies, vécues par des femmes dont il fut le confident. Ces histoires vraies ont toutes le même dénominateur commun : « Les crocodiles » ! Les crocodiles représentent des hommes qui, sans le savoir, ou en pleine conscience, harcèlent, agressent ou sont tous simplement machos…

 

 

 

 

Loin d’être une condamnation ferme de tous les hommes (allez hop ! dans le même panier) cette BD est un reflet sans commentaire, d’expériences vécues. Elle s’adresse aux femmes, aux hommes et a le pouvoir d’ouvrir les yeux sur certaines situations.

La première fois que j’ai entendu parler des crocodiles c’était dans la bouche d’un homme, qui avait trouvé cette BD violente, choquante, en gros il n’en revenait pas ! Loin de mettre en doute ce qui était décrit mais plutôt sous le choc de voir réellement ce qu’une femme peut vivre tout au long de sa vie au quotidien.

 

Quand je l’ai lue, je n’ai pas été spécialement choquée, plusieurs situations ne m’étaient pas inconnus de par mon vécu mais aussi celui de mon entourage. Et c’est là que je me suis dit « Il y a un problème !  » Pourquoi ne suis-je pas choquée alors que ces scènes de vie quotidienne portent en elle quelque chose d’intrusif, d’irrespectueux et même d’intolérable ? C’est à ce moment que la lecture des crocodiles m’a frappée, je me suis prise une grosse claque avec onde de choc… Nous même en tant que femme on ne se rend presque plus compte, tout est normal en somme… Plusieurs femmes autour de moi ont lu les croco et toutes nous sommes arrivées à cette même conclusion, ont en a parlé plusieurs jours après sa lecture. Et peu à peu nous avons commencé à nous remémorer des expériences passées, nous faisions l’inventaire et nous ressentions ce que nous avions pu vivre, toutes ces histoires n’auraient pas du être… de la plus « bête » à la plus grave pour certaines.

Il ne faut pas y voir d’autres revendications que celle du respect pour tous, car elle ne tape pas sur LES hommes, mais sur DES hommes qui ont oublié certains principes simples de respect.

Pour en revenir au corps de la BD, le choix graphique est intéressant, Thomas Mathieu représente les hommes en crocos et les femmes de façon « réaliste », le tout est en Noir et blanc sauf les crocodiles qui portent une belle couleur verte. Les scènes sont bien retranscrites, les témoignages sont variés. Le tout est fluide malgré son adaptation papier d’une version d’abord en numérique (un exercice pas toujours aisé). Tous les thèmes d’harcèlements et d’agressions variés sont abordés (harcèlement de rue, agression, viol conjugal etc…)

Chaque scène entend penser le personnage, souvent on remarque que la femme qui vit ce moment ne se rend pas compte de ce qui est en train de se passer, c’est souvent après, à contre coup qu’elle se sent réellement blessée en profondeur. Certaines réagissent de façon direct et d’autres encore ont des réactions efficaces.

A la fin de l’ouvrage on trouve des conseils qui permettent de se sauver de certaines situations, par exemple un homme vous met la main sur la jambe dans le métro comment réagir ? On vous conseille, de parler de façon claire, posé et forte. De décrire à voix haute ce qu’il se passe « vous avez votre main sur ma jambe » dites ce que cela vous fait ressentir « cela me gêne » et dire ce que l’on veut « Enlevez-la sil vous plait » etc…

 

A bien des égards, vous l’aurez compris, les crocodiles est un ouvrage utile. Je le conseille vivement, des ados aux adultes aux seniors, tous sexes confondus .

Pour finir sachez que 100% des femmes utilisant les transport en commun ont connu au moins une fois du harcèlement, un chiffre délivré par le Haut Conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes.

Pour en savoir plus Rendez-vous sur PROJET CROCODILES

The following two tabs change content below.

Céline

Ma première lecture (après Ratus en CP) fut Philémon de Fred.. Ce qui forcement, à mon sens, était suffisent pour que je sois mordu ! J'ai la chance d’exercer un métier où la BD occupe une partie importante de mon activité ! J'aime de tout, classique, action, graphique, cucul la praline... la seule condition requise pour m'accrocher c'est de m'emmener quelque part ! Tout en feeling ! Sinon je mords, un peu..

Derniers articles parCéline (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *