Après la Rome antique avec « Murena » ou les contes fantastiques avec « Le bois des vierges », c’est cette fois une saga épique dans la mythologie Viking que nous propose le scénariste Jean Dufaux, accompagné aux dessins par le talentueux Mohamed Aouamri ! Bataille épiques, créatures monstrueuses et dieux nordiques sont au rendez-vous !

A bord de leurs Drakkars01-helblar-cover-low, le chef Harek et sa horde de guerriers vikings se réjouissent du pillage qu’ils viennent de commettre dans les terres lointaines. Mais, enfin de retour à leur village, ils n’y trouvent que des cadavres, mutilés par une force qui semble surnaturelle. Une créature surgit et les attaque. Il semblerait que ça soit l’un des leurs, revenu d’entre les morts sous une forme démoniaque.

Heureusement, les derniers survivants du village les retrouvent et les aident à s’en débarrasser. Les guerriers apprennent alors ce qui s’est passé : l’arrivée au village de créatures venues tout droit de « Hel », le monde des morts dans la mythologie viking. Elles ont massacré les habitants et leur meute de loups infernaux les ont vidés de leur sang pour en faire des « aperganger » : ceux qui marchent même après la mort… Puis elles sont parties, emmenant avec elles les enfants du chef et ses neveux.

Dans le premier volet, nous avions laissé Asgard, dans un drakkar, avec d’autres compagnons, pourchassant le Kraken qui inquiétait les habitants du village de Dyflin. Mais l’expédition tourne au désastre, et sur les 5 membres d’équipage, il n’en reste que trois. Puis deux….

« La mer engloutit la terre, le soleil s’obscurcit,
les étoiles luisantes changent de place dans le ciel,
les fumées volent, les flammes rugissent, le ciel s’embrase.

Gueule béante, celui qui entoure la Terre,
l’illustre serpent, écarte ses mâchoires terribles,
Empoisonnant le fils d’Odin, qui tuera le monstre ? »