1628_couvTrès clairement, « L’ile au Trésor » a toujours été pour moi le meilleur roman d’aventures du monde. Je l’ai dévoré alors que je savais même pas encore utiliser mes nageoires. Chaque fois qu’une adaptation plus ou moins fidèle sort, je ne peux m’empêcher de faire frémir mes petites moustaches de loutre.

Le « Normandie » était le fleuron de la marine française d’avant guerre. Ce prestigieux bâtiment fait encore rêver, même ceux qui le l’ont jamais vu… tout comme « Le France ».
C’est un magnifique album que l’on tient entre ses doigts.

Dans le premier volet, nous avions laissé Asgard, dans un drakkar, avec d’autres compagnons, pourchassant le Kraken qui inquiétait les habitants du village de Dyflin. Mais l’expédition tourne au désastre, et sur les 5 membres d’équipage, il n’en reste que trois. Puis deux….

« La mer engloutit la terre, le soleil s’obscurcit,
les étoiles luisantes changent de place dans le ciel,
les fumées volent, les flammes rugissent, le ciel s’embrase.

Gueule béante, celui qui entoure la Terre,
l’illustre serpent, écarte ses mâchoires terribles,
Empoisonnant le fils d’Odin, qui tuera le monstre ? »