A bord de leurs Drakkars01-helblar-cover-low, le chef Harek et sa horde de guerriers vikings se réjouissent du pillage qu’ils viennent de commettre dans les terres lointaines. Mais, enfin de retour à leur village, ils n’y trouvent que des cadavres, mutilés par une force qui semble surnaturelle. Une créature surgit et les attaque. Il semblerait que ça soit l’un des leurs, revenu d’entre les morts sous une forme démoniaque.

Heureusement, les derniers survivants du village les retrouvent et les aident à s’en débarrasser. Les guerriers apprennent alors ce qui s’est passé : l’arrivée au village de créatures venues tout droit de « Hel », le monde des morts dans la mythologie viking. Elles ont massacré les habitants et leur meute de loups infernaux les ont vidés de leur sang pour en faire des « aperganger » : ceux qui marchent même après la mort… Puis elles sont parties, emmenant avec elles les enfants du chef et ses neveux.

EdelweissDernier tome de cette merveilleuse série. Yann a décidement le don du suspense jusqu’au bout. Avec les interrogations qui n’ont pas arrêté de trotter dans ma tête : Mais de quoi cette série parle ?

OK, cela se passe pendant la première guerre mondiale, il s’agit de deux frères, Henri et Alphonse de Castillac, qui sont sur le front, l’un dans une unité de char, l’autre dans l’aviation. Mais qui est donc cette femme ? Qui est ce pilote à l’Edelweiss ? Un pilote allemand, d’accord. Mais…. Que veut il ? Quel rôle joue t il ?