Asgard

« La mer engloutit la terre, le soleil s’obscurcit,
les étoiles luisantes changent de place dans le ciel,
les fumées volent, les flammes rugissent, le ciel s’embrase.

Gueule béante, celui qui entoure la Terre,
l’illustre serpent, écarte ses mâchoires terribles,
Empoisonnant le fils d’Odin, qui tuera le monstre ? »

Les dieux sont cruels…

Chez les Vikings, il ne fait pas bon naître différent. Une couleur de peau, une infirmité, une tâche de naissance… C’est une punition des Dieux qui fait de vous ce qu’on appelle un « skraeling » . La tradition veut que vous ne viviez pas. Pourtant, Leif ne tuera pas son nouveau-né, à qui il manque une jambe. Il l’abandonnera à son destin, et lui donnera le nom du royaume que les dieux lui ont refusé… Asgard !

Quarante ans plus tard, le paria est devenu un homme solitaire, que l’on surnomme « Pied de fer » . Surtout connu des siens, car il a pour vocation d’être le « Krökkentödter » : un célèbre chasseur de monstres, qui renvoit les créatures démoniaques à Hel, « l’enfer dont elles n’auraient jamais du sortir » .

Et justement l’un de ces monstres rodent dans le Fjörd depuis plusieurs mois, engloutissant les navires et tuant les marins. Un village loue les services d’Asgard pour aller tuer le monstre. Le chasseur taciturne, accompagné d’un équipage hétéroclite, part sillonner les mers glacées sur son drakkar de fortune. La traque commence…

Un « Moby Dick » en terres nordiques

Xavier Dorison (à qui l’on doit déjà la superbe série Long John Silver) et Ralph Meyer nous invitent ici à un beau et sanglant voyage dans la mythologie nordique. Loin d’une histoire d’heroic fantasy pure, les auteurs prennent leur temps et s’attardent sur les traditions, les croyances et les petits détails sur la vie de ce peuple, rendant le tout très réaliste.

On embarque tout de même très vite sur les mers du nord, en compagnie de personnages dur à cuire, et d’autres plus attendrissant, comme la jeune Sieglind. Une chasse au monstre, qui fait rapidement penser à une sorte de Moby Dick dans un univers viking très bien transposé.

Les dessins sont magnifiques, on reste souvent scotchés sur des décors de fjörds en pleine page, et on prend plein les yeux. Sorti récemment, ce premier tome est haletant, et on attend impatiemment la suite et fin de cette saga en deux volumes.

La bande annonce

En bref

Série en cours (1 tome sur 2)
Auteurs : Ralph Meyer, Xaver Dorison
Editeur : Dargaud

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur "Asgard"

  • Avatar
    5 Mar 2013

    Asgard est un Skraëling. A sa naissance, son père aurait dû le lâcher du haut d’une falaise… mais il a décidé de le garder en vie et de lui donner le prénom de Asgard (nom du domaine des Dieux scandinaves). L’enfant a grandi et est devenu forgeron et un Krökken Todter. Il vit en solitaire et n’a besoin d’aide de personnes.
    Cet série, prévu en dyptique, accroche : de fortes personnalités (Asgard, Sieglind…), un dessin maîtrisé, une ambiance puissante et sombre. le scénario est clair, bien travaillé et tout en suspense.

  • Avatar
    4 Mai 2013

    Très bonne série même si le personnage semble un peu à l’étroit la dedans

Trackbacks/Pingbacks

  • Mar 17 Undertaker | La Loutre Masquée:

    […] Silver » ) et Ralph Meyer. Ces deux-là nous avaient déjà régalé avec « Asgard » , les aventures du chasseur de monstres mythologique au pays des […]