Couv_nuitnoiresurbrestDimanche 29 août 1937, à la sortie de la rade de Brest… Un sous-marin fait soudainement irruption dans les eaux bretonnes. À son bord, des républicains espagnols, ayant fui l’arrivée de troupes franquistes. Seulement voilà : au nom du principe de neutralité, les autorités françaises refusent de donner suite à la demande d’assistance des Espagnols.

« Votre navire est un navire militaire étranger, engagé dans une guerre étrangère. »

Les Espagnols sont donc contraints de rester à quai dans le port de commerce et de résoudre leur avarie par eux-mêmes. Or, ce sous-marin, le « C-2 », attire bien de convoitises. Et notamment celles des hommes du Général Franco, qui aimeraient bien s’en emparer… et qui décident pour cela de monter une opération secrète. Mais c’est sans compter sur les anarchistes, qui se méfient et qui veillent au grain. Épaulés par l’agent X-10, ils feront tout pour empêcher que le sous-marin ne tombent dans de mauvaises mains.

album-cover-large-23803La maison d’édition Sixto, vous connaissez ? Nous, on connaît déjà un peu : la Loutre Masquée avait rencontré il y a quelques années Olivier Keraval, qui y avait publié « Danse macabre » , un polar se déroulant dans la ville de Rennes. Il y avait aussi eu « Saint-Mal » qui se déroule à Saint-Malo, ou encore « L’ange noir » et « Les voleurs de cerveau » , dont le décor est la ville de Nantes.

Cette fois, c’est une virée nocturne dans les rues de Brest qu’on vous propose. Cela vous dit ?

Il s’agit là d’un OVNI bédéesque, qui est un hommage à Mac Orlan, écrivain de romans d’aventures, dont notamment « Le Quai des Brumes » .

Je vous rassure tout de suite, si la BD est truffée de références à cet auteur, il n’est pas nécessaire d’être connaisseur pour l’apprécier !

L’histoire raconte l’arrivée à Brest de Marin, un jeune parisien qui écrit une thèse sur Mac Orlan. Il a rendez-vous avec un libraire, qui l’a invité à venir découvrir une œuvre inconnue de cet auteur en sa possession.