Le tatoueur

Zoli est un tatoueur parmi tant d’autres. Depuis plusieurs années, il se cache au sein de la capitale parisienne, à l’abri de son passé en Hongrie. Lorsqu’il prend un taxi, il demande toujours à être déposé loin de chez lui. Il finit alors le trajet à pied afin de ne pas être suivi, pour que personne ne sache où il habite.

Jusqu’au jour où il croise un chauffeur un peu plus curieux et plus bavard que les autres. Il s’appelle Lazlo. Ce dernier prévient alors Zoli qu’il est le témoin des choses étranges. Il prétend que les chauffeurs de taxi parisiens connaissent beaucoup de choses sur leurs clients, parfois des gens influents. Tellement de choses qu’ils pourraient, s’ils le voulaient, changer le monde.

Usé, Zoli interrompt la conversation insensée du chauffeur et descend du taxi. Ce dernier lui laisse sa carte. Zoli continue son activité de tatoueur. Il travaille pour des clients importants. Le bouche à oreille se fait, il construit peu à peu sa renommée.

Un matin, il cherche en vain un taxi pour rentrer chez lui. Il finit par appeler Lazlo, dont il a conservé la carte. Cette fois-ci, ce dernier souhaite vraiment mêler Zoli à toutes ces histoires… et il ne va pas le lâcher !

Cette histoire nous est présentée par deux auteurs.

Tout d’abord, c’est Matz qui se charge du scénario. Il maîtrise déjà l’ambiance des polars. Il avait déjà posé de bonnes bases avec la série « Le Tueur ». Il perdure donc dans cette ambiance rude, noire et efficace..

Aux dessins, nous retrouvons Attila Futaki. Ce dernier avait déjà évolué sur la série « Hypnos » ou « Percy Jackson ».

Si la noirceur de cet album s’affiche dès la couverture, l’histoire nous propulse avec brio dans ce monde du contre-pouvoir. J’ai apprécié le trait clair d’Attila et le suspens mis en place par Matz.

L’ambiance du polar est pesante et stressante, nous ne savons pas vers quoi les auteurs nous emmènent. Ils parviennent à nous embarquer avec eux. Ils rendent palpitante cette intrigue entre un chauffeur de taxi et un tatoueur, deux personnes qui n’ont rien en commun, dont les chemins se croisent.

Un « one shot » paru chez Grand angle pour adultes et adolescents !

 

En bref

Un one-shot
Auteurs : Matz et Attila Futaki
Editeur : Grand Angle


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.
McR

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *