Couv_123622« La vie de Norman » raconte le quotidien d’une classe d’école primaire d’un charmant petit village français.

Sauf que dedans, il y a Norman, qui aime bien tuer des gens, surtout ses copains de classe. Pour cela, il élabore des plans machiavéliques, comme ses idoles les serial killers des films…

9782756051246vLe Grand Méchant Renard sort de son terrier. Pas très bien réveillé, il décide d’aller à la ferme du coin dévorer une poule. Sauf que c’est un sacré loser, et les animaux de la ferme sont habitués à le voir passer.

Même s’il débarque en faisant son « Graou ! » terrifiant, le chien de garde le met en garde : « Je te préviens, si tu fous encore le bordel, c’est toi qui range ! » .

Le voyant marcher d’un pas décidé vers le poulailler, le cochon lui annonce qu’il lui met un panier de navets de coté, comme d’hab.

Enfin nez à nez avec la poule, celle-ci l’engueule : « Ha non, pas encore, c’est la troisième fois cette semaine, ça suffit ! » . Intimidé, il tente quand même de la mordre, et elle lui vole dans les plumes et lui met une bonne raclée. Comme d’habitude, le renard finit par rentrer bredouille, dépité, son panier de navet sous le bras.

philippe_kradow_couvDétective Kradow

Son job ? Résoudre.
Son problème ? C’est un verbe du 3e groupe.
Détective Kradow à votre service ! C’est avec une classe à la Kradow, un style à la Kradow que ce grand Kradow résoudra toutes les affaires que vous voudrez bien lui soumettre, enfin, du moment que vous avez de quoi payer !
Ami du raffinement et ennemi du mauvais goût passez votre chemin ! Philipp Kradow fait honneur à son nom !

celeste2Céleste est un sacré aviateur qui fait aussi bien les loopings que la cour… En d’autres termes, c’est un dragueur né ! Mais c’est sans compter sur la première guerre mondiale…

L’aviateur émérite doit livrer les courriers des poilus à leurs compagnes jusqu’au jour du drame : son avion est en ligne de mire de l’ennemi ; il est abattu.

…ou comment atteindre le septième ciel. Un style épuré, une intrigue bien menée, voici une des grandes réussites manga au Japon, qui nous est arrivée en France fin 2013 et qui connait le même succès. Partons à la conquête de l’espace avec Mutta et Hibito, deux héros que tout oppose, hormis leur volonté tenace de devenir astronaute.

 

images« Quand l’intelligence est en fuite, la virilité débarque ! » Dans cette phrase tout est dit.

Sous le règne d’Alain Madelin, un homme au bouc taillé, chaussé d’une paire d’Adidas torsion et portant  à son poignet une gourmette en or, fait la différence.

Son prénom : Pascal, son nom : Brutal

 

52fbbf2e9d55ab8da1841835aa97318aAdrian est très chanceux, il fait partie d’un sacré club de combat et va donc se présenter avec son ami à une compétition… Et quelle compétition ! Il s’agit du grand tournoi annuel parrainé par le roi. Seul hic dans tout cela : son compagnon de combat n’a pas pu s’empêcher de trop manger la veille du match, il vomit toute la journée et Adrian a déclaré forfait… sauf s’il trouve un remplaçant (c’est palpitant je sais !).

Comme tout est au mieux dans ce royaume, un jeune guerrier fougueux qui répond au prénom de Richard va lui proposer de faire équipe avec lui… et, au passage, de draguer sa maman, qui est très belle, en même temps.

9782922585087(150DPI)Paul, un jeune et tendre ado, décide de travailler cet été. Son choix s’oriente vers les camps de vacances. Il y découvre des choses simples et belles, des enfants, d’autres ados, des copains, des copines, une copine… la copine !

Mais comment s’organiser quand c’est la première fois : première sortie avec les enfants, première garde, première soirée, première escalade, première nuit d’amour, … ?

asterix

J’ai longuement hésité à présenter une critique sur le dernier Astérix. Tout a été dis…. ou presque, par de nombreux critiques : journalistes, collectionneurs et même des auteurs BD.

Ce que je vais rédiger ne sera que ma pensée. Certains la trouveront peut être sous influence… peut être !

Le 35ème épisode d’Astérix n’est pas d’Uderzo. Il a laissé sa place à Didier Conrad pour le dessin et à Jean-Yves Ferri pour le scénario.