Le sursis – Le vol du corbeau

C’est en tombant sur l’affiche du festival « Quai des bulles » de 2005 que j’ai découvert Jean-Pierre Gibrat. Difficile de ne pas être interpelé par ce dessin somptueux, représentant les remparts de Saint-Malo et une jeune femme au béret rouge. Faites comme moi : plongez vous dans ses albums… vous ne serez pas déçus !


Deux séries, deux sœurs, deux héroïnes

« Le sursis » et « Le Vol du Corbeau » sont deux séries composées de deux tomes chacune, se situant pendant le seconde guerre mondiale, dans une France occupée par les allemands.

« Le sursis » raconte l’histoire de Julien, un déserteur qui se fait passer pour mort afin de ne pas partir au front. Avec la complicité de sa mère, il se réfugiera dans le clocher d’une école, où il vivra en autarcie quelques temps. Après avoir assisté à son propre enterrement, il observe la vie de son village aveyronnais s’écouler dans cette période trouble, avec ses habitants et surtout Cécile, la serveuse du café d’en bas, dont il est secrètement amoureux…

Et c’est la sœur de Cécile qui est l’héroïne d’une autre série : « Le Vol du Corbeau » . Dans un Paris occupé par les nazis, Jeanne, une jeune résistante, se retrouve enfermée au commissariat où elle rencontre Fabien, un cambrioleur cynique. Ils parviennent à s’échapper par les toits et, malgré eux, ils vont devoir faire équipe pour continuer leur combat et échapper à leurs poursuivants.

De toute beauté !

Vous avez vu ces dessins ? Difficile de ne pas tomber en admiration devant ces personnages et ces décors somptueux du Paris d’autrefois et de la campagne française, qu’elle soit enneigée ou printanière. Dans une mise en scène très « cinématographique » , les couleurs, l’encrage, la lumière, tout semble lui donner une vitalité et un réalisme saisissant, dans les moindres soucis du détail.

Jean-Pierre Gibrat, incontournable

Mais Jean-Pierre Gibrat est aussi un grand conteur d’histoires. Privilégiant les personnages à l’action, il lui tient à cœur de donner vie à ces résistants : on se prend vite d’affection pour eux, et on frissonne à mesure que se tissent leurs destins et leurs sentiments… Toujours dotés d’un sacré caractère, ceux-ci ont souvent plusieurs facettes. L’humour omniprésent et percutant des dialogues laisse rapidement place à un ton plus grave et une intensité vraiment dramatique…

En intégrale

Ces deux séries viennent de ressortir en version intégrale, ainsi que »Jeanne et Cécile » , un recueil de croquis qui met en parallèle les deux héroïnes.

Jean-Pierre Gibrat est aujourd’hui considéré comme l’un des « grands Monsieurs » de la bande dessinée. Ses séries sont devenues cultes et il a remporté de nombreux récompenses, notamment le Grand Prix du festival de BD de Blois, pour l’ensemble de son œuvre.

En bref

2 séries terminées (2 tomes chacune)
Auteur : Jean Pierre Gibrat
Editeur : Dupuis

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *