Spirou, le journal d’un ingénu

Pourquoi Spirou est-il habillé en groom ? Comment a-t-il rencontré Fantasio ? A-t-il une conscience politique ? A-t-il déjà été amoureux ? Autant de questions auxquelles répondent cet album, un ovni dans la série, un hommage en forme de pied de nez !

Spirou, un ado un peu simple d’esprit…

Nous sommes à Bruxelles en 1939. Spirou est un adolescent orphelin sans le sou, qui travaille comme groom au « Moustic Hotel ». Dans le monde, la terreur gronde, une guerre est sur le point d’éclater, mais lui… il ne se sent pas trop concerné…

Attention curiosité ! Alors oui, la Loutre Masquée a déjà consacré un grand article à Spirou il y a quelques mois, mais cet album méritait vraiment que l’on s’y attarde. Sorti récemment, il reprend le héros dans sa version des années 40, à l’époque où il était encore très lisse et naïf.

Dans cet album délicieusement rétro, ses défauts sont poussés à l’extrême : le jeune Spirou est un peu simplet, manque cruellement de culture générale et est bourré d‘idées toutes faites sur l’identité nationale, la religion… Il ne comprend pas toujours ce que disent les gens, ni ce qui se passe autour de lui, et quand les jeunes lui demandent de leur expliquer le monde, il galère un peu…

Sur un ton désinvolte et absurde, sur un rythme allant à 100 à l’heure, on suit Spirou et tout son petit monde dans les couloirs de l’hôtel et dans la ville de Bruxelles, pour découvrir petit à petit comment il a perdu son innocence.

Que faisait Spirou pendant la Guerre ?

S’inspirant des premières aventures de Spirou, périodes Rob-Vel, Jijé et les Franquin du début, l’auteur Emile Bravo place son récit dans un contexte historique fort : situer une aventure de Spirou dans le monde réel, en parlant de géopolitique et de guerre mondiale, il fallait oser…

Mais il remporte haut la main ce pari risqué. Sorte de récit du passage à l’âge adulte et de découverte des cruelles réalités de la vie, cet album à la fois drôle et grave est surprenant.

Si de nombreux auteurs ont récemment tenté de reprendre et de moderniser Spirou avec plus ou moins de réussite, c’est finalement en s’aventurant dans la nostalgie, et n’hésitant pas au passage à égratigner quelque peu le mythe, qu’Emile Bravo signe ici un très bel hommage. Vivement recommandé !

En bref

1 album
Auteur : Emile Bravo
Editeur : Dupuis

La bande-annonce (attention, spoilers !)

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire sur "Spirou, le journal d’un ingénu"

Trackbacks/Pingbacks