Aldobrando

« Avant de « descendre combattre à la Fosse » le père d’Aldobrando sachant son heure venue, le confie à un mage. Celui-ci devrait le protéger et l’éduquer jusqu’à ce qu’il soit en âge de découvrir le vaste monde.

Quelques années plus tard, voilà que la préparation d’une potion tourne au drame. Grièvement blessé à l’oeil par un chat qui ne voulait pas bouillir, le mage demande à son jeune protégé d’aller en urgence lui quérir l’Herbe du loup.

Mais comment peut-on se débrouiller en botanique alors que l’on a jamais mis un pied dehors et que l’on tombe nez à nez avec l’assassin du fils du Roi de Deux Fontaines ? »

A première vue, « Aldobrando » est un récit initiatique, une aventure d’héroïc fantasy… oui mais pas comme les autres ! Le héros n’est pas un courageux chevalier, ni un magicien aux pouvoirs surnaturels. Seulement un jeune homme simplet et un peu naïf, qui ne connaît pas le monde extérieur. Un peu dépassé par les péripéties dont il fait l’objet, il se fera manipuler par des individus sans scrupules.

C’est là tout l’originalité de ce conte fantastique : on vit cette aventure non pas aux coté de héros vaillants et sans peur, mais depuis le bas de l’échelle sociale. Aldobrando servira de bouc émissaire d’un roi pas très recommandable, et finira dans un cachot sombre et puant. Il y fera la connaissance de Semeurdemort, un géant sanguinaire, et de Viola, une esclave au crâne rasé. Une belle équipe d’anti-héros, de parias de la société !

Ce one-shot brillant est l’œuvre de deux artistes italiens. Déjà acclamé dans plusieurs pays pour ses albums précédents (« Notes pour une histoire de guerre », « La Terre des fils »), Gipi nous concocte un scénario captivant, aux multiples rebondissements, aux personnages originaux et aux dialogues savoureux.

Tout cela est mis en images par Luigi Critone (« La rose et la croix », « 7 missionnaires »), dont la beauté des dessins frappent au premier coup d’œil, que ce soit pour les expressions des personnages ou les vastes décors de nature ou de ville. La mise en couleurs en aquarelles par Francesco Daniele et Claudia Palescandolo est également magnifique.

Un coup de cœur de la Loutre !

 

En bref

Un one-shot
Auteurs : Gipi et Luigi Critone
Editeur : Casterman


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *