« Catrina » : Interview de Ood Serriere

La Loutre Masquée a eu la chance de rencontrer Ood Serriere ! Après avoir publié des histoires courtes dans le mythique Lanfeust Mag, elle est vite accueillie chez Soleil afin de réaliser le fil rouge du collectif « Sweety Sorcellery ». Sa première BD, « Thalulaa », avec Crisse au scénario, qui raconte les aventures fantastiques d’une jeune fille dans une île du Pacifique, est un succès ! Elle a travaillé en tant que dessinatrice sur la série « Hallow » avec Christophe Cazenove dans l’univers farfelu d’Halloween… Et surtout, elle a récemment lancé sur Ulule une campagne de financement participatif pour le magnifique recueil d’illustrations « Catrina » !

Bonjour Ood !

Tu as lancé il y a quelques semaines sur Ulule une campagne de financement participatif de ton recueil d’illustrations autour du personnage de Catrina. Peux-tu nous présenter ce personnage et ce projet ?

Catrina est un personnage qui tire son origine du côté du Mexique, et de la Catrina Calavera, mot d’origine espagnol catrín qui signifie une personne élégante et bien habillée.
« La Catrina nous rappelle que, quand nous sommes morts, nos différences de statut social n’ont pas d’importance. »

Je m’intéressais à ce personnage déjà depuis plusieurs mois, l’ayant déja dessiné sur plusieurs illustrations.
Au Mexique, « El Día de los muertos » (Jour des morts) est une fête populaire et joyeuse qu’on célèbre pendant plusieurs jours de la fin du mois d’octobre.
Comme je participais à l’Inktober 2018, dont le principe est de réaliser un dessin encré par jour en Octobre, il était tout naturel que je la prenne comme thème.

Le projet du livre à été lancé à partir de là.
Ayant pu créer plusieurs illustrations sur ce thème, je me suis lancée dans la proposition d’un recueil.
Ayant travaillé sur plusieurs mots clefs, j’ai pu décliner le personnage, la mettre en scène, la faire « vivre » , et y mêler petits personnages et légère symbolique.
Le livre est donc orienté autour de son iconographie.

Une question qu’on a du te poser souvent : Peut-on imaginer un jour de voir une BD avec Catrina ?

En effet oui, on me la demander plusieurs fois.
Pourquoi pas une bd oui, c’est en projet.
Il me faudrait trouver un scénariste intéressé par le thème mais également par le côté doux et mignon que j’y ajoute.

A l’heure où l’on se parle, la campagne a atteinte les 300% de l’objectif initial ! Félicitations ! T’attendais-tu à un tel succès ?

Pas du tout, c’est une très belle surprise !
Merci !
C’est très motivant et ça me donne vraiment envie de faire un très beau livre.

Cela t’a permis de fédérer et réunir tes « fans » ? J’ai l’impression que tu as toujours eu beaucoup de retours positifs via les réseaux sociaux, où tu es très active !

Oui, ça me permet de voir qu’un certain nombre de personnes apprécie mon travail, et contribue à mon projet, concrètement – c’est une belle reconnaissance.
J’ai également des mots vraiment encourageants et des retours riches en appréciations positives.
Les réseaux sociaux sont en effets vecteurs, pour moi, de motivation, d’encouragements. Il se crée un véritable échange, qui se prolonge en salon, lors de rencontres. Du virtuel au réel.

On te connait beaucoup pour la série mythique « Thalulaa », que tu as créé avec Crisse au scénario. Le premier tome est sorti il y a presque 10 ans il me semble ? Apprécies-tu toujours autant de dessiner ce personnage lors de dédicaces ? Y a-t-il une suite de prévue ?

Oui, j’aime toujours autant la dessiner, et la faire découvrir. C’est un très bel univers, que Didier m’a partagé et que j’adore encore également partager aux nouveaux lecteurs.
Il faut dire que c’est paradisiaque, coloré…et magique !
Une suite est en cours, c’est commencé, je ne peux encore donner de date.

Tu as également publié des histoires courtes dans le Lanfeust Mag, petit ange parti trop tôt ! Qu’as-tu ressenti lorsque l’ultime numéro est sorti en février 2019 et que la publication a été arrêtée ?

J’ai ressenti de la nostalgie et de la surprise ! Quel dommage que la publication s’arrête. J’y ai fait mes premiers pas, grâce à Philippe Fenech, qui m’avait écrit une histoire courte de fées et également Ericka Sarmiento, aussi sur une histoire de sorcellerie.
De belles expériences, et je suis heureuse que ce fut dans le Lanfeust mag !

Tu as l’air de beaucoup aimer aussi l’univers d’Halloween et des sorcières : tu as travaillé sur l’album « Sweety sorcellery » avec (entre autres) Audrey Alwett, ainsi que sur la série « Hallow » avec Christophe Cazenove. C’est une vraie passion ?

Oui, j’aime beaucoup cet univers, depuis longtemps.
De mes lectures déja, entre les mondes étranges et sombres de Frazetta, et les univers magiques de Wil (Isabelle) , de Franquin ( avec le conte de Champignac et ses expériences) , Mélusine, de Witchblade ( Marc Silvestri )
Oui, je pense que c’est une passion, un univers qui me fascine depuis longtemps.
C’est tout un monde étrange et pas si lointain, qui m’inspire beaucoup, dans le dessin.

Nous avions rencontré à Quai des Bulles tes acolytes Giorgia Casetti et Éric Le Berre, avec qui tu partages la maison d’édition Guymic, basée à Saint-Suliac. Peux-tu nous en dire plus sur cet éditeur ? Vous vous rencontrez souvent ?

On se voit régulièrement oui, afin de discuter des planches en cours, et de garder de bons liens. La mer n’étant pas loin, cela contribue à l’envie d’aventure et d’évasion dans les récits qu’on propose.
C’est un jeune éditeur, courageux, qui a déjà édité quelques beaux projets, comme Océane , Thalulaa (Edition Spéciale) , Waterloo… et Yann, Fées et Légendes. De futurs projets sont à venir.
Les thèmes du voyages et de la mer sont au coeur de Guymic Editions.

Où est situé ton atelier ? Tu travailles seule ou dans un lieu collectif ?

Je suis du coté de Dinan, avec une vue sur la vallée. C’est tres nature, verdoyant.
Je travaille seule. Pour la concentration.
Mais j’avoue qu’un atelier et des interactions avec d’autres dessinateurs/trices, serait bienvenu, de temps à autre.

A quoi ressemble une « journée type » d’Ood Serriere ? 🙂

Je me Lève tôt, pour m’occuper de mon petit Bonhomme de 3 ans et l’emmener à l’école.
Puis je travaille jusqu’a midi, et je le récupère.
L’apres midi, si j’ai un peu de chance, il fait une sieste, ce qui me laisse encore un peu de temps pour dessiner.
Puis, à 16h30/17h, je retourne dans le monde de Aedan (mon fils) jusqu’a 21h….
Enfin, à 21h30/22h, je me remet à mes dessins, jusqu’a 00h00, voir 1h00.

Tu es aussi très présente sur les festivals ! On s’est croisés à Pré en Bulles, Quai des Bulles… C’est quelque chose que tu aimes particulièrement faire ?

J’adore. J’aimerais en faire plus si je pouvais.
C’est passionnant de rencontrer les gens, les lecteurs, de rencontrer des auteurs , de nouveaux univers dessinés, de nouvelles façons d’aborder le dessin, l’illustration.
Ce sont des moments concentrés de vie, de rencontres, de rires, d’échanges.

Quels sont les auteurs de BD qui t’inspirent ?

Oh. ils sont nombreux. Il a ceux dont j’adore le travail, et ceux qui m’inspirent.
Il n’y a pas que les auteurs de bd qui m’inspirent d’ailleurs. Peintres, photographes, poètes et écrivains m’inspirent.
Mais pour les principaux , je dirais Didier Crisse, bien sur, L’univers de Christophe Arleston, de Régis Loisel, de Chris Sanders, de Franquin dont je suis fan, de Wil, William Maury bien sur, Christophe Cazenove, le monde de Peter de Seve, de Thomas Labourot et Severine Gauthier, Lylian Klépakowsky , Arthur de Pins, Tom Moore (Le Livre de Kells, le Chant de la Mer)

As-tu d’autres projets sur le feu dont tu aimerais nous parler ?

Ah, il y a bien d’autres projets, oui… mais…chut.
Je les garde encore un peu pour moi 😉 !

Merci beaucoup !

 

Il ne vous reste plus que quelques jours pour participer à la campagne Ulule de Catrina :
https://fr.ulule.com/catrina-skeleta/

Site : http://oodserriere.com/
Blog : http://ood-serriere.blogspot.com/
Page Facebook :
https://www.facebook.com/oodserrierebd/

 

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *