Freaks Squeele

A mi-chemin entre un comics (pour l’histoire) et un manga (pour les dessins), Freaks Squeele raconte les aventures de jeunes étudiants dans une école de… super-héros !!! Humour, action et un brin de mélancolie… attention, série très addictive !

La FEAH, c’est la Faculté d’Etudes Académique des Héros. Cours magistraux un peu barbants en amphithéâtre, travaux pratiques où l’on risque sa vie, potes de promos pas toujours très fair-play…

Une école de super-héros, pas très original, me direz-vous ? Oui mais là, ce sont les « loosers » de la promo qu’on suit : Chance d’Estaing, une jeune démonette dynamique et enjouée quoiqu’un peu gaffeuse, Li Xiong Mao, une asiatique calculatrice et au caractère bien trempé, et enfin Ombre de Loup, un homme-loup impressionnant, mais un poil trop timide et plein de bons sentiments.

A coté d’eux, sur le bancs de la fac : une géante un peu cruche, une sorcière pourrie-gatée (fille du plus important actionnaire de l’école), un métamorphe qui peut prendre l’apparence qu’il veut (mais est-ce une fille ou un garçon ?), un squelette, un croque-mitaine mystérieux qui hante les couloirs… une galerie impressionnante de personnages secondaires fantastiques et parfois mélancoliques, qui ne sont pas sans rappeler l’univers gothique d’un Tim Burton…

Bourrée d’humour et de clins d’oeils à de nombreux films et séries, ces aventures bénéficient aussi d’un rythme effréné, avec des scènes d’action spectaculaires : entre les travaux pratiques dangereux, les rivalités entre étudiants et leurs coups bas, ou encore les affrontements surmédiatisés contre les jeunes premiers de Saint-Ange (la prestigieuse école concurrente), les bastons prennent souvent des dimensions quasi apocalyptiques… et ça envoie !

On suit aussi le quotidien des étudiants, pas si éloigné de nos années de fac : les joies de la collocation, les histoires d’amour compliquées, le stress des exams et des projets en groupes, les doutes quant à leur avenir… ou leur passé : chaque tome prend le temps de dévoiler petit à petit le background trouble de chaque personnage…

Tout cela dans un noir et blanc classe qui lui sied très bien (avec quelques pages en couleur à chaque tome), dans un trait « manga » qui donne une bonne énergie à l’ensemble.

Une série rafraichissante et originale qui dépoussière le mythe des super-héros et lui redonne un sacré coup de jeune ! Au bout de quatre tomes, la dynamique n’a pas faibli d’un poil, et  il est difficile de s’en décrocher ! Un dessin animé est même en préparation, mais chuuuuut… 😉

En bref

Série en cours (4 tomes)
Auteur : Florent Maudoux
Editeur : Ankama / Label 619

The following two tabs change content below.

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur "Freaks Squeele"

  • 22 Mai 2011

    mais c’est que ça a l’air très tentant, tout ça!! allez hop, dans le prochain panier!!

  • 23 Sep 2013

    J’avoue que c’est mon fils qui vient de m’en parler, mais il a 7 tomes, mais que 6 de sortie pour l’instant, il parait que cette série est vraiment top, dixit un grand fan de BD

    • 23 Sep 2013

      Bonjour Colibri !

      Merci pour votre réponse !

      En effet, le tome 6 vient juste de sortir !

      Mais il y a quelques séries dérivées, qui valent aussi le coup d’oeil : le freaks squeele « rouge » et freaks squeele « funérailles ». Les premiers tomes sont aussi ressortis en version colorisée.