Astérix chez les Pictes

asterix

J’ai longuement hésité à présenter une critique sur le dernier Astérix. Tout a été dis…. ou presque, par de nombreux critiques : journalistes, collectionneurs et même des auteurs BD.

Ce que je vais rédiger ne sera que ma pensée. Certains la trouveront peut être sous influence… peut être !

Le 35ème épisode d’Astérix n’est pas d’Uderzo. Il a laissé sa place à Didier Conrad pour le dessin et à Jean-Yves Ferri pour le scénario.

Didier Conrad n’est pas un inconnu. Il a, depuis longtemps, fait ses preuves dans le monde de la BD : « Les Innommables » , « Bob Marone » , « Donito » …

La Loutre Masquée vous a déjà parlé de Jean-Yves Ferri pour « Le retour à la Terre » avec Manu Larcenet ou encore « Aimé Lacapelle » , le justicier agriculteur, paru chez Fluide Glacial. Il a aussi travaillé sur Boule et Bill, ou des One-Shot (De Gaulle, Chirac…). Un scénariste de talent, puisque Uderzo lui a confié l’écriture de ce tome.

Que dois-je en penser ?

Parlons du tome justement. « Chez les Pictes !! » Une consonance qui reste dans la continuité de « Chez les Bretons« , en « Averne« , « les Goths » etc, je ne vais pas tous les citer. Il y a aussi la tentative de Ferri, de mettre des jeux de mots ou des noms à la « Goscinny ». Mais n’est pas René qui veut. J’ai trouvé qu’il y en avait de trop, rendant le scénario lourd, pesant et lassant.

Le dessin de Conrad, quant à lui, est dans la continuité d’Uderzo. Je pense que la transition s’est bien faite. Peu de défauts transparaissent. A moins d’être tatillon…

Quant à l’histoire en elle même, on aime ou pas. Personnellement, pour un premier essai, j’ai trouvé que ce n’était pas mal et que surtout, surtout, cela effaçait le trop médiocre « Le ciel lui tombe sur la tête ». Véritable m… qui n’aurait jamais dû être publié !

PlancheA_198583Doit-on en donner une critique négative ?

En conclusion, je dirais que ce tome est… passable.

C’est le premier tome du couple Conrad-Ferri. Il faut donc mettre de côté les préjugés. Il n’est pas parfait… c’est vrai. C’est un début.

Uderzo doit sans doute encore, dans l’ombre, surveillé son bébé. Ne jetons pas la pierre au duo. Laissons l’ensemble mûrir, Goscinny et Uderzo seront irremplaçables car c’est leur oeuvre, mais donnons à Conrad-Ferri une chance.

 

The following two tabs change content below.
Bubu
Fan de Bd !! Non fou de Bd, mais je sais rester raisonnable, car c'est le compte en banque qui gueule. Les genres ? De tout, mais il faut que le scénario accroche que le dessin attire afin de plonger du côté obscur
Bubu

Derniers articles parBubu (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *