Le retour à la terre

« Le retour à la terre », c’est l’histoire d’un jeune couple de parisiens qui part s’installer dans une maison à la campagne. Un concentré d’humour tendre et corrosif par Jean-Yves Ferri et Manu Larcenet, où l’on peut facilement se reconnaître.

Sous forme de petits gags d’une demie page chacun, on découvre l’emménagement de Manu et Mariette à la campagne, la rencontre avec les voisins, leurs soucis d’adaptation, leur mal du pays… et même une naissance.

Karoutcho !

On y croise une foule de personnages secondaires : Tip Top, le frère de Manu qui « ne pourrait pas vivre à la campagne » et très traumatisé à chaque fois qu’il leur rend visite, Monsieur Henri, le proprio ne prononce jamais un mot, Madame Mortemont, une vieille villageoise pas très sociable au premier abord, un ermite philosophe qui vit reclus dans la forêt, ou encore Speed, le chat de Manu, qui est plutot blasé de la vie et dont les seules répliques sont « Grnx »… Autant de personnages propices à des situations et des péripéties bien absurdes…

Une auto-biographie délirante

Le personnage principal s’appelle Manu Larssinet, et il fait de la bande dessinée. Un hasard ? Pas du tout. Il y a une grande part d’auto-biographie de la part de Larcenet dans cette série, traitée avec une dérision irrésistible : Manu veut retrouver le café du coin et les embouteillages parisiens, on le voit faire des dédicaces dans des salons de BD, le maire de la ville le convoque pour qu’il réalise l’affiche du festival du cochon, … etc. On le voit aussi confronté à des remises en questions et des interrogations sur sa vie, notamment avec la naissance de sa fille… Toute cela donne un coté très authentique à ces petites histoires, on y sent le vécu et il est parfois difficile de ne pas s’identifier aux personnages, de ne pas se reconnaître dans leur caractère ou leurs états d’âme.

D’ailleurs, si c’est Larcenet qui dessine, c’est son complice Jean-Yves Ferri qui est le principal scénariste et qui donne donc sa vision de la vie de Larcenet, avec des épisodes réels ou imaginés. Cette mise en abîme est même poussée à l’extrême dans les derniers albums, où l’on voit Manu discuter avec Ferri, en train de préparer la série du « retour à la terre ».

Une série qui fait du bien à lire, pleine de tendresse et d’humour dévastateur !

Les albums

En bref

5 albums (série terminée)
Auteurs : Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri
Editeur : Dargaud

Du Manu Larcenet, la Loutre vous conseille notamment « Les super-héros injustement méconnus » ou encore « Nic Oumouk« . Il y a aussi « Le combat ordinaire », où l’on retrouve certaines thématiques et des personnages très proches de ceux du « Retour à la terre », mais sur un ton plus dramatique. Et ne manquez pas « Aimé Lacapelle » de Jean-Yves Ferri, qui se situe aussi dans le milieu rural.

Et pour finir…

Une petite interview de Manu Larcenet !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trackbacks/Pingbacks