Le Pont des arts

« Le pont des arts » est une bande dessinée qui lie l’art à la littérature comme le pont des Arts de Paris relie le Louvre à l’Académie Française. Claire Meurisse signe un album digne d’un manuel d’histoire où l’on découvre les relations tumultueuses entre les peintres et les écrivains français.

Après ses études de Lettres, Claire Meurisse entre à l’école Nationale Supérieure des Arts Graphiques puis à l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs. Issue de cette formation littéraire et artistique, elle  nous trimballe dans son incroyable connaissance des artistes dont elle croque le portrait. Déjà, son dernier album « Mes hommes de Lettres » partait à la découverte des écrivains français du Moyen-Age au XXème siècle.

« Le pont des arts » aborde la vie d’artistes et d’écrivains du XIXème siècle, de  Diderot en passant par Cézanne ou encore Picasso. Il se compose de plusieurs historiettes extrêmement documentées. D’ailleurs, les grandes lignes sont véridiques bien qu’enrobées de dialogues, de réactions coquasses de son invention.

Fidèle à son travail auprès de Charlie Hebdo, Claire ne troque pas son humour au profit de la rigueur historique. Toujours drôle et bourrée d’anecdotes, sa bande dessinée est à la fois pédagogique et distrayante. Artistes et écrivains s’y croisent, se critiquent, se battent, s’aiment. Leur lien : la critique d’art que Claire Meurisse se plait à utiliser afin d’y coudre ses histoires. Baudelaire devient alors notre guide au musée du Louvre afin de nous parler de son admiration pour Delacroix ou de « la peinture en cul de poule » du Jean-Léon Gérôme. Les artistes reprennent vie sous le trait efficace de Claire. Descendus de leur piédestal, elle nous les rend plus familiers. Eux aussi allaient aux toilettes, donnaient sans doute des coups de pieds aux poules, peut-être même que Diderot a déjà descendu une rampe d’escalier sur les fesses… Traités avec dérision mais sans être trop caricatural, Claire Meurisse se moque gentiment de ces artistes à qui elle rend avant tout hommage.

La bonne nouvelle est qu’il n’y a pas besoin d’être érudit pour apprécier « Le pont des arts ». Cet album est certes plein de références artistiques mais il est accessible à tous.

 

The following two tabs change content below.
Avatar

Docteur K

Avatar

Derniers articles parDocteur K (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *