La page blanche

Ce titre évocateur semble nous orienter vers la phobie d’un écrivain, mais il n’en est rien. C’est d’amnésie dont on parle… avec Pénélope Bagieu et Boulet !

Eloïse se retrouve seule sur un banc en plein Paris avec son sac à main. Seule, elle ne comprend pas ce qu’elle fait là et surtout qui elle est. Elle n’a plus aucun souvenir et doit alors fouiller dans ses papiers afin de retourner chez elle.

Pénélope BAGIEU n’a pas fini de nous étonner avec ce livre sur l’absence de souvenirs. La dessinatrice avait déjà fait ses preuves sur son blog « Ma vie est tout à fait fascinante » puis avec « Joséphine ».

Elle aborde, avec son dessin très clair, la recherche d’identité d’une fille qui se cherchait sans rien vraiment trouver. Eloïse retrouve son appart, son chat, son boulot, sa famille mais s’aperçoit finalement qu’elle cherche beaucoup plus.

Quant au scénario, BOULET s’y colle.  Il est connu pour ses talents dans le magazine  Tchô et collabore souvent avec Trondheim.

Les 2 auteurs aux commandes démontrent  qu’un trait simple peut servir une histoire bouleversante autour « d’une amnésie de film ». Si vous avez aimé « La mémoire dans la poche » chez Futuropolis, vous adorez « La page blanche ».

The following two tabs change content below.
Avatar

McR

Avatar

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *