Oui, on peut lire Alter Ego en commençant par n’importe lequel des 6 albums parus en 2011. C’est une des originalités d’une série qui a affiché bien d’autres qualités dont sa richesse en personnages, un scénario plein de surprises et de rebondissements et une qualité graphique plus qu’honnête pour un ensemble produit par 9 personnes.

Il y a des matins où l’on a du mal à digérer son petit déjeuner … Surtout si on se retrouve devant le cadavre d’un ancien amour … Les dépouilles d’un beau rêve“.

Ainsi commence la série Blacksad, ou les histoires d’un chat détective privé qui n’a pas peur de mettre les coussinets dans la merde.